Se connecter
Au paladar lepet par Benoît

L'interview

Vous vous faites plaisir ? Cela vous a apporté quoi ?
La réponse est un peu dans la question ... Je me fais plaisir avec ce que ça m'apporte: la nécessité de faire vivre le blog, tout en ne tombant pas dans une certaine morosité permettent de travailler certains ingrédients auxquels je ne penserais pas instinctivement. On se force à élargir ou à perfectionner notre cuisine. J'avoue qu'en quelques mois, la mienne a déjà pas mal évolué (en bien ou en mal, je ne sais pas, mais elle a évolué).
 
 
Pourriez vous rattacher vos recettes à un style ou mouvement culinaire ?
Là, j'avoue ne pas m'être posé la question auparavant ... sûrement, le contraire serait bien prétentieux. Je suis assez attaché à une cuisine traditionnelle d'un côté (temps de cuisson, place des sauces) remise au goût du jour (techniques actuelles de cuisson ou de liaisons par exemple) de l'autre. Quoi qu'il arrive, mes recettes respectent les produits (le plus souvent possible de terroir) et les saisons.
 
C'est important de parler de cuisine aujourd'hui ?
A mon avis .... Primordial. Nous sommes tombés dans une telle misère culinaire, qu'il est absolument nécessaire de replacer la cuisine à son niveau: l'une des sources principales de plaisir et de vie. Il faut réapprendre à passer du temps pour confectionner de bon petits plats sains et pour les partager ensuite. La Cuisine n'est pas une « tâche ménagère », elle doit être dé-diabolisee. Parlez nous de votre recette fétiche ! Je n'ai pas à proprement parler de recette « fétiche », celle que l'on ressert à chaque occaz et dans laquelle on risque de vite s'engluer. J'ai plutôt une ou deux affinités, notamment à l'égard des Langoustines dites Ninon, que j'aime à faire évoluer avec le temps. Il s'agit en fait de mon premier plat « gastronomique », celui que l'on réalise de A à Z, consistant à récupérer les carcasses des crustacés afin d'en réaliser un bouillon que l'on additionnera à un jus d'orange, afin d'accompagner une fondue de poireaux ainsi que les langoustines elles-mêmes. Je me souviens avoir passé près de la journée pour réaliser ce plat à des potes ... on devait avoir 23 ou 24 ans ... D'ailleurs, je vous propose aujourd'hui en recette, ma dernière évolution présentée récemment sur mon Blog, mettant en scène Ecrevisses et Kumquat.
 
 
C'est quoi votre goût en matière de cuisine ?
Tout et rien en particulier, à partir du moment où qualité et respect sont au rendez-vous ... mais surtout pas d'esbroufe !
Au paladar lepet par Benoît
L'interview
D'autres questions ...

Contenus sponsorisés