• Connexion
  • Inscription
Crème de corail épicée, jus d'herbes, façon capuccino
Imprimer
Crème de corail épicée,  jus d'herbes, façon capuccino - Photo par gwenSCCrème de corail épicée,  jus d'herbes, façon capuccino - Photo par gwenSC@ GwenSC
Enregistrer
G
Par Gwen

Capuccino "forme, santé et économie" de lendemain des fêtes : crème orange de corail au curcuma et gingembre, jus de fanes de carottes et persil.

Ingrédients (4 personnes)

  • 12 petits coraux de coquilles SaintJacques
  • les barbes de 12 coquilles SaintJacques
  • Orange2 oranges bio
  • Beurrebeurre
  • Sel ou sel finsel
  • Gingembre40 g de gingembre frais
  • Curcuma2 c. à s. de curcuma
  • Persil1 bouquet de persil
  • les fanes d'une botte de carottes
  • Carotte1 carotte En direct des producteurs sur Logo Pourdebon
  • Échalote1 échalote ou 1 blanc de poireaux
  • Vin blanc6 cl de vin blanc (éventuellement champagne ou cidre)
  • Bouillon de légumes75 cl de bouillon de légumes*

Préparation

  1. 1

    Blanchir séparément les fanes de carottes et les branches de persil à l'eau bouillante salée. Refroidir immédiatement à l'eau glacée. Séparer les feuilles tendres des tiges.

  2. 2

    Le jus d'herbes. Porter le bouillon de légumes à ébullition. Ajouter les tiges des carottes et du persil. Couvrir et laisser infuser hors du feu pendant 1 h avant de filtrer.
    Mixer 85 g de fanes de carottes avec 25 g de persil et 50 cl de jus de fanes bouillant. Vérifier l'assaisonnement.

  3. 3

    La crème de corail. Peler et émincer la carotte, l'échalote et le gingembre. Les faire suer à feu doux dans un peu de beurre pendant 5 mn. Saupoudrer de curcuma et poursuivre la cuisson en mélangeant régulièrement pendant 2 mn. Déglacer avec le vin puis ajouter les barbes et 60 cl d'eau. Saler et porter à ébullition puis laisser frémir pendant 30 mn.
    Râper le zeste et presser le jus des oranges. Débarrasser le jus au curcuma des barbes et mixer avec le zeste, le jus de l'orange et les coraux. Vérifier l'assaisonnement, filtrer et faire cuire à la nappe comme une crème anglaise (ne surtout pas faire bouillir).

  4. 4

    Répartir la crème de corail au curcuma dans le fond de petits verres. Verser délicatement la soupe verte (contre la paroi afin que les liquides de densités différentes ne se mélangent pas).
    Servir avec 4 mouillettes de pain perdu de seigle au bouillon, tendre et croustillant.

Conseils

Les lendemains de fête... Il reste les parures des noix de coquilles Saint-Jacques (pour les petits futés qui les ont gardées : barbes et corail), des fanes de légumes (les carottes étant passées dans les brunoises de riches sauces), du pain de seigle sec (qui accompagnait les huîtres quand il était tendre), quelques oranges rescapées du panier de fruits de Noël, un fond de Champagne sans bulle ou du vin blanc.
Il est apparu quelques kilos en trop et le besoin de surveiller un peu son alimentation. Il règne un peu de mélancolie et un manque de punch à rectifier par des aliments sains, riches de vertus nutritionnelles. Vive les soupes hydratantes, les propriétés phytothérapeutiques du curcuma en poudre, du gingembre frais, du persil et des fanes de carottes, les protéines et le carotène des coraux de coquille Saint-Jacques et des oranges... Vive la forme et les économies après les fêtes !

Commentaires

Vidéo suggérée