• Connexion
  • Inscription
Je mange donc je suis : l'exposition à ne pas manquer
Voir la suite de cet article plus basJe mange donc je suis : l'exposition à ne pas manquer
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

© MNHN_JC Domenech

Jusqu’au 1er juin, le musée de l’homme à Paris accueille l’exposition “Je mange donc je suis”. L’occasion de revenir sur les aspects biologiques, culturels et écologiques de notre alimentation.

Je mange donc je suis” : Et si se nourrir n’était pas un acte anodin ? En réalité, notre alimentation est fondée en partie sur des inégalités, des injonctions sociales et la recherche d'un compromis entre qualité, quantité et enjeux éthiques. Et pour prendre conscience de la disparité des pratiques alimentaires, tous les moyens sont bons : films, photographies, objets du quotidien, visites guidées et animations diverses.

Saviez-vous que la crainte des nouvelles saveurs porte un nom, et qu'elle concerne principalement les jeunes enfants ? Pensez-vous que le saumon bio soit le moins pollué ? Connaissez-vous les raisons de nos réactions face aux goûts amers ? Bref, autant de questions qui trouvent leur réponse à travers les 3 salles de cette exposition tantôt décalée tantôt sérieuse.

Sincèrement, on en pense quoi ?

Il nous aura fallu pas moins de 2 heures pour parcourir avec grand intérêt cette exposition. Dès l'entrée, l'acte "corps et nourritures" nous prend en haleine, entre le récit de la madeleine de Proust conté et les publicités genrées. Puis, notre attention se porte sur des revisites décalées de la cène. De la version poupées Barbie, barbecue party et maison squattée, laquelle vous surprendra le plus ?

Pour le prix d'une entrée, on voyage tout à la fois autour d'une table Japonaise, d'un bureau Américain, d'une cérémonie de thé Algérienne et d'un stand de street food Indonésien. Le tout sans Jet-lag ni décalage horaire.

Le dernier acte, "consommer la nature", est peut-être le plus actuel. Photos-reportages de différentes méthodes de culture, bidon usé VS bouteille d'eau à 50 euros, conversation téléphonique sur le flexitarisme, moment de légèreté en s'attardant devant l'extrait de "L'aile ou la cuisse"... Bref, deux heures qui en paraissent 20 minutes, tant "Je mange donc je suis" est captivant et enrichissant.

Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 11h à 19h. Billetterie de 9 à 12 euros.

Adresse : 17 place du Trocadéro, 75016 Paris. Plus d’infos sur muséedelhomme.fr