• Connexion
  • Inscription
Eatic : l'app pour commander des plats 100% végés et engagés

La livraison de repas à domicile a le vent en poupe ces dernières années. En effet, cette pratique ne cesse de progresser avec une croissance de 20% par an entre 2016 et 2018. Mais entre pollution à cause des livraisons en scooter, mauvais traitement des livreurs et choix de repas  parfois limité, ces plateformes ne sont pas toujours le meilleur recours. Heureusement, on a peut être trouvé la solution. L’application Eatic, vous connaissez ?

Il est 20h, nous sommes mardi soir et vous n’avez clairement pas envie de cuisiner ce soir. Votre frigo est vide, votre placard est vide et votre ventre lui aussi est vide. Bref, vous n'hésitez pas longtemps avant de saisir votre portable pour vous commander à manger. Le problème ? Pas de viande pour vous. Aujourd’hui, vous optez pour un plat 100% végétarien. Commence alors un véritable périple pour trouver le plat qui vous fait rêver. 

 

Cette galère est aussi arrivée à Benjamin Lanot. Alors, avec des amis, il a créé Eatic, une plateforme gourmande, végétarienne et surtout engagée. On n'en demandait pas autant. Vous êtes curieux ? On vous livre tous les secrets de cette plateforme sans plus tarder.

Manger bien et éthique sans se prendre la tête

C’est pendant le premier confinement que Benjamin Lanot et ses amis se sont confrontés aux choix limités des plats végétariens sur les applications comme Deliveroo, Just Eat ou Uber eats : “En mettant le filtre végétarien sur ce genre d’application, on s’est retrouvé avec des propositions de Fast food comme Subway ou McDonald's car il y a une salade dans leur menu” confie Benjamin. Résultat ? “C’est un peu un parcours du combattant quand tu as ce type de régime alimentaire et trouver ce qui te plait est presque mission impossible”. Et comme l’adage le dit : “On n’est jamais mieux servi que par soi-même”. Le groupe d’amis a donc décidé de lancer ensemble leur plateforme. L’objectif ? Créer une application qui permette de ne plus se prendre la tête pour trouver à manger et surtout de consommer de manière plus éthique. 

 

Après avoir rencontré plusieurs restaurateurs pour leur parler de leur idée, ils ont développé l’application mobile et le site internet. Aujourd’hui, cela fait un an que le projet a commencé.

Mangez, oui, mais de manière responsable s’il vous plaît !

Charte de l'application Eatic 

D’après Benjamin Lanot, l’un des fondateurs d’Eatic, l’entreprise se définit comme la première plateforme de livraison éthique. 

 

Tout d’abord, leur engagement passe par ce que l’on va mettre dans l’ assiette. 

 

-De la nourriture végétarienne et végétalienne 

 

Sur le site, vous ne trouverez pas de restaurant qui propose de la viande. “On est vraiment dans un positionnement très engagé. Quand on voit l’impact que peut avoir la viande, notamment la viande industrielle sur l’environnement… C’est l’une des principales causes des émissions de gaz à effet de serre, c’est aussi la principale cause de déforestation. C’est pourquoi on a fait ce choix”, confie Benjamin Lanot. Pour les amateurs de viande, pas de panique, vous pourrez retrouver de très bonnes alternatives végétales. 

 

Et même si la food est l’un des principaux leitmotivs de cette application, le respect de l’environnement et toutes les valeurs qui en découlent reste primordial pour Eatic. On pourrait même dire que c’est l’ADN de cette entreprise et c’est ce qui la différencie de toutes les autres. 

 

-Quel restaurant choisir ? 

 

La première question qu’on se pose en parlant d’Eatic est : comment les restaurants sont sélectionnés ? L’équipe se fait accompagner pour cela par des écolabels. De plus, tous les restaurants adhèrent à une charte (cf photo au dessus) “qui porte sur toute la chaîne de valeur, c'est-à-dire le sourcing des produits, la saisonnalité, l’énergie qui va être utilisée, le recyclage et même le compost”. Même si les établissements ne sont pas parfaits sur tous les points, l’essentiel pour Eatic est que les restaurants soient dans une démarche responsable, en étant conscients de leur impact et qu’ils aient toujours cette envie de s’améliorer. 

 

-On n’oublie pas les associations 

 

Eatic s’engage également à reverser 1% de son chiffre d’affaires à des associations de protection de l’environnement comme la WWF, Green Peace ou encore L214. “Quand quelqu’un commande sur Eatic, l’argent récupéré ne va pas servir à faire des réductions ou des campagnes de promotion. A la place, l’argent va servir pour différentes causes comme la protection du bien-être animal ou encore la reforestation". 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par EATIC (@eatic_eat_ethic)

 

Au lieu de recevoir des notifications en mode “20% des réduction sur votre prochaine commande, nous on propose que vous donniez à la place 1 euro à Greenpeace par exemple”

 

-Stop aux emballages 

 

La plateforme de livraison est également la première à proposer des emballages réutilisables et consignés. De plus, elle essaye de mettre en relation les entreprises avec des systèmes de consignes. “C’est quelque chose qui nous tient à cœur car on est conscient de l’impact du déchet”. A noter, les emballages réutilisables ne sont pas utilisés pour chaque livraison. C’est à vous de sélectionner sur la plateforme l’option “zéro déchet”.

 

-A bicyclette… 

 

Enfin, dernier point non négligeable : la livraison se fait essentiellement à vélo. “C’est essentiel pour nous de privilégier les déplacements à vélo tout simplement pour réduire l’empreinte carbone”. Pour l’instant, Benjamin Lanot et ses collègues ont décidé de travailler avec l’entreprise Stuart qui met en relation Eatic avec des livreurs. 

 

“Quand on s’est lancé on avait peu de moyens, on a donc décidé de passer par cette plateforme, qui est l’une des plus qualitative en terme de rémunération et de gestion de ses livreurs. A partir du mois prochain, on va intégrer plusieurs livreurs en CDI sur la plateforme. Le but pour nous est d’avoir les meilleures conditions possibles pour les livreurs”.

Eatic : “C’est le kiff mais avec l’éthique en plus”

Outre son engagement indéniable, l’un des objectifs premiers de la plateforme est de faciliter l’accès à la nourriture végétale. Toutefois, Eatic ne s’adresse pas seulement aux végétariens ou végétaliens puisque 25% de ses utilisateurs se définissent comme flexitariens. Amateurs de viandes, vous êtes donc également les bienvenus sur cette plateforme. Et ne pensez pas que vous ne trouverez pas votre bonheur, c’est faux : “On veut casser les clichés de la graine et du plat de salade. On propose tous les types de nourriture : tacos, burger, poke bowl  ou encore pizza”. 

 

D’ailleurs, on a testé pour vous l’application Eatic en commandant Vegadal, un fast-food qui reproduit les burgers de McDonalds. Le minimum de commande étant de 10 euros sur l'application on a décidé de se faire plaisir. A noter que le prix des plats pour ce restaurant était les mêmes sur Eatic et sur les autres plateformes de livraison. Résultat ? La livraison a été rapide et on a pu découvrir un nouveau fast-food vegan et délicieux. C’est validé ! 

 

Bilan ? Après un an d’ouverture à Paris, Lyon ou Lille, Eatic c’est 200 restaurants référencés, contre 25 000 pour Uber Eats, et plus de 7 000 utilisateurs. Ne serait-ce pas la plateforme de livraison du futur, savoureuse et éthique à la fois ? A méditer… 



Bref, vous l’aurez compris d’un burger consistant de chez Vegedal à un menu plus chic chez Naturaliste du Chef Alain Ducasse, difficile de ne pas trouver votre bonheur sur Eatic. D’ailleurs, tout cela nous a donné faim, on ne se commanderait pas à manger ? 

 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en janvier ? Video 1 sur 1