• Connexion
  • Inscription
Sponsorisé
Risotto aux langues d'agneau, à la tomate et aux anchois
Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile
4 / 5 1 avis
Imprimer
Risotto aux langues d'agneau, à la tomate et aux anchois - Photo par 750gRisotto aux langues d'agneau, à la tomate et aux anchois - Photo par 750g@ 750g
Enregistrer
Avatar de Les produits tripiers
Par Les produits tripiers

Ingrédients (4 personnes)

  • Riz à risotto Arborio200 g de riz à risotto (arborio)
  • Huile d'olive3 c. à soupe d'huile d'olive
  • 50 g d
  • Tomate cerise20 tomates cerises
  • 1 bouilloncube aux légumes
  • Oignon1 oignon
  • Concentré de tomates1 c. à soupe de concentré de tomates
  • Herbes de Provence1 c. à café d'herbes de Provence
  • 8 langues d'agneau

Préparation

Préparation :
Cuisson :
  1. Eplucher l'oignon et le couper en quatre. Rincer les langues sous un filet d'eau. Les mettre dans une casserole, les couvrir d'eau froide et rajouter le bouillon-cube délayé, l'oignon, le concentré de tomates et les herbes de Provence, saler. Laisser cuire à petits bouillons, environ 1 h, le temps que la peau puisse se peler aisément. Peler les langues en veillant à ne pas se brûler et les fendre en deux dans la longueur. Les remettre dans le bouillon et garder celui-ci au chaud.
    Retirer l'oignon cuit du bouillon. Dans une sauteuse, le faire revenir avec le riz dans l'huile d'olive en remuant à la spatule en bois jusqu'à ce que le riz devienne transparent. Verser ensuite le bouillon chaud petit à petit, deux louches à la fois en attendant qu'il soit presque tout absorbé avant d'en remettre, laisser cuire environ 20 minutes selon son goût : al dente ou plus crémeux. Rajouter les tomates coupées en deux à mi-cuisson. A la fin, rajouter le parmesan et saler si nécessaire, déposer sur le dessus les demi-langues et les anchois en éventail. Déchirer le basilic à la main, en parsemer le risotto. Poivrer et servir dans la sauteuse.

Conseils

ALTERNATIVE
Les langues d'agneau peuvent être remplacées par de la langue de veau. Plus volumineuse, il conviendra de rallonger le bouillon de cuisson de manière à ce que la langue soit totalement immergée (réajuster l'assaisonnement) et suivant son poids, la faire cuire éventuellement un peu plus longtemps, jusqu'à ce que la peau se détache facilement.
Pour la présentation, découpez les tranches plutôt du côté de la pointe.

Commentaires

Idées de recettes
Vidéo suggérée