• Connexion
  • Inscription
5 gestes à adopter pour cuisiner plus écolo

L'écologie est un sujet important dans notre société. En politique, au travail, elle s'invite même en cuisine depuis quelque temps. Alors si vous aussi vous voulez faire plus attention à la planète lorsque vous êtes derrière les fourneaux, on vous partage nos 5 gestes à adopter pour cuisiner plus écolo.

Adobe Stock/ Des emballages réutilisables 

Faire à manger soi-même

Pour une cuisine plus écolo, il faut avant tout faire à manger soi-même.

 

Pour éviter d’acheter des tas d’emballages plastiques pour vos yaourts, procurez-vous une yaourtière. Ce sera meilleur pour votre santé mais aussi pour la planète. Dans ce cas, choisissez des pots en verre que vous pourrez réutiliser à chaque fois.

 

Pareil pour les préparations toutes faites ; dites au revoir aux pâtes industrielles. Qu’elles soient feuilletées, brisées, sablées ou pour les pizzas, c’est à vous de les cuisiner ! Et bien sûr, dites adieu aux plats préparés : ils sont les ennemis de la cuisine écolo.

Adopter une cuisine zéro déchet

Cela commence par les courses.

 

N’utilisez plus de sacs plastiques mais privilégiez plutôt des sacs biodégradables ou réutilisables. Les sacs en toile ou les filets sont de très bonnes alternatives.

 

Le mieux est aussi d'acheter en vrac. Une fois chez vous, optez pour des boites hermétiques ou des bocaux en verre pour ranger vos aliments.

 

Il vaut mieux éviter d’utiliser du papier absorbant, de l’aluminium et du film étirable : à remplacer par des torchons ou des serviettes en tissu. Vous pouvez faire vous-même votre film alimentaire. On l'appelle le Bee's wrap. Il est fabriqué avec des chutes de tissus et de la cire d'abeille que l'on trouve facilement dans les boutiques bio ou en ligne. 

 

Et si vous le pouvez, utilisez un compost afin de transformer vos déchets en ressources. Et si vous n’en avez pas, on vous dit comment faire un compost maison et sans odeur en appartement.

Cuisiner vert

La cuisine écologique passe aussi par le choix de vos recettes.

 

Privilégiez des plats qui nécessitent des légumes, des céréales ou des légumineuses. Ce sont des aliments qui consomment beaucoup moins d'eau que la viande lors de leur production. Par exemple, la production d'une pièce de bœuf d'un kilo demande 13 500 litres d’eau contre 184 litres pour un 1 kg de tomates.

 

De plus, essayez de manger cru de temps en temps. C'est très bon pour la planète puisque cela consomme moins d'énergie. C'est aussi bon pour votre santé puisque sans cuisson, cela évitera de détruire les vitamines présentes dans vos aliments.

 

Adobe Stock/ Des légumes bio qui viennent d'être cueillis 

Éviter le gaspillage

Que ce soit pour votre porte-monnaie ou pour l’environnement, il est toujours mieux d’éviter le gaspillage. Pour cela, il existe plusieurs solutions.

 

Si vous avez trop fait à manger, surtout ne jetez rien. Vous pourrez vous en servir pour un deuxième repas ou pour en faire la base d’un nouveau menu. Vous pouvez même congeler les portions supplémentaires, à sortir quand vous n’aurez vraiment pas envie de faire à manger.

 

Pour ce qui est des légumes, vous pouvez les faire repousser. Il suffit de placer le cœur ou la tige du légume dans un bol avec un peu d’eau. Mettez ce bol dans un endroit ensoleillé et changez régulièrement l’eau, les repousses devraient apparaître au bout d’un certain temps.

 

Si vous achetez bio, vous pourrez manger la peau des fruits et légumes et ainsi réduire vos déchets. Et si jamais vous épluchez vos légumes, vous pouvez vous servir de la peau qui reste dans des soupes ou en faire des chips. Il en va de même pour les tiges et les feuilles que vous pouvez cuisiner en soupe ou en pesto. Pour les autres aliments comme le poulet, utilisez sa carcasse pour en faire un bouillon maison. Pour ce qui est du pain rassis, faites un pain perdu, un pudding ou même de la chapelure. Les fruits mûrs sont parfaits pour les compotes. Vous voyez, il existe plein d'alternatives pour donner une seconde vie à vos aliments ! 

Bien choisir ses ingrédients

Adopter une cuisine écologique commence dès le chariot de courses. Lorsque vous achetez vos aliments, il y a certaines règles à privilégier. Tout d’abord, optez pour des fruits et légumes de saison. Renseignez-vous sur ce calendrier des fruits et légumes frais pour savoir quoi manger à quel moment de l'année. Vous avez des chances pour qu’ils proviennent de France, cela évite d’acheter des produits importés qui viennent de loin. C’est bien mieux de consommer local. Vous pouvez d'ailleurs vous renseigner sur notre article : est-ce qu'on peut tout acheter localement ? 

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers