• Connexion
  • Inscription
Comment faire un compost maison et sans odeur en appartement ?

Quand on vit en appartement, l'odeur ou la taille de certains bacs à compost peut vite nous refroidir. Mais ça, c’était sans connaître les composteurs bokashi. Petits et inodores, ils sont spécialement pensés pour les studios et autres espaces exigus. Découvrez comment faire votre bac à compost maison. 


 

Livre Bokashi, manuel du compost urbain. Amazon

10 kilos : c’est la quantité de déchets organiques que produit, en seulement 7 jours, une famille de quatre personnes. On n'a pas fait le calcul, mais on imagine aisément que 10 kilos multiplié par les 52 semaines de l'année, ça fait une sacrée quantité de déchets. D'ailleurs, ces épluchures et autres restes alimentaires représentent ⅓ des déchets jetés par les ménages en France selon l’Ademe. Il faut dire qu’entre les épluchures de courgettes, les coquilles d'œufs et l’essuie-tout usagé, ça va vite.

 

Pourtant, ces déchets pourraient être recyclés en compost pour entretenir la magnifique orchidée du salon, faire pousser des fraises sur le balcon ou produire de l’engrais pour le parc du quartier. Oui mais… c’est plus facile à dire qu’à faire lorsque l’on vit en appartement, me direz-vous. Et bien non : grâce au compost bokashi, vous pouvez réduire vos déchets que vous viviez dans 15m2 ou 51m2 et tout ça sans odeur. Le rêve, non ? 

 

Si vous avez cliqué sur cet article par pur hasard, on vous fait un résumé : “bokashi”, ce n’est pas seulement un mot japonais pour évoquer les matières organiques fermentées. C’est aussi une méthode de compostage qui s’appuie justement sur la fermentation des déchets (d’où son nom, vous l’aurez compris). On a découvert tout cela en feuilletant le livre Bokashi, manuel du compost urbain d'Antonin Padovani sur lequel nous nous sommes largement appuyés pour écrire cet article. Comme on est généreux, on vous fait un résumé de ce petit ouvrage.

 

Qu’est-ce qui change par rapport à un composteur traditionnel ?

Comment fonctionne un bac à compost bokashi ? Adobestock

Le gain de place, principalement. Si vous vivez dans un studio aussi grand qu’une boîte à chaussures, vous pouvez enfin faire votre propre compost sans risquer d’embaumer tout votre dressing ou d’encombrer la moitié de la pièce avec un composteur XXL.

 

Mais ce n’est pas tout. La méthode bokashi permet de jeter des restes de viande et de poisson, des peaux épaisses et des agrumes, chose impensable dans un composteur classique. 

 

Par contre, il va aussi falloir mettre la main à la pâte car, avec cette méthode, le compost ne se fait pas tout seul. C’est un peu le revers de la médaille, mais vous verrez vite que le ration efforts - gain est positif.

 

Comment faire son bac à compost maison soi-même ?

DIY bac à compost bokashi maison. Adobestock

Maintenant que vous êtes 100% convaincus et motivés à adopter un mini composteur d’appartement chez vous, vous hésitez à investir 50 euros dans un kit tout prêt. Si vous êtes manuel, un as de la récup, un fan de Lavoisier pour qui rien ne se jette et tout se transforme ou simplement quelqu’un d’économe, vous pouvez faire votre bac à compost maison pour 5 euros environ. On vous explique les étapes. 

 

Le matériel : 

 

Pour réaliser ce DIY de composteur maison, il vous faut :

 

  • 3 seaux alimentaires de 5 litres (demandez aux restaurateurs de votre rue) et 1 couvercle
  • 1 robinet pour fûts plastiques avec joint et écrou de serrage
  • 1 litre de pierre ponce ou graviers 
  • 1 tasseur (une pelle ou un ustensile plat au choix fera très bien l'affaire)
  • De la poudre bokashi ou activateur de compost (dans la plupart des magasins de jardinerie).

 

Les étapes de fabrication du bac à compost : 

 

  1. Percez des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous dans le fond d'un des 3 seaux.
  2. Dans un second seau, coupez le fond sur une hauteur de 7 cm. 
  3. Enfin, sur le 3ème bac, tracez le diamètre intérieur du joint du robinet le plus bas possible du bac. Découpez ce cercle et fixez-y le robinet de façon étanche.
  4. Emboîtez le bac n°2 (celui qui est raccourci) dans le bac n°3 (celui avec le robinet), puis le bac n°1 (celui qui est percé) dans le bac n°2.
  5. Versez une couche d'1 cm de pierre ponce ou de gravier dans le bac n°1.
  6. Jetez vos épluchures et autres déchets organiques découpés en petits morceaux dans le bac n°1.
  7. Versez des activateurs et refermez le composteur.

 

Les choses à savoir avant de se lancer

Qu'est-ce qu'il ne faut pas jeter dans un bac à compost ? Adobestock

Que puis-je jeter dans mon bokashi ?

 

On l'a dit, un composteur bokashi peut accueillir plus de déchets organiques d'un bac à compost classique. Voici ce que vous pouvez y jeter.

 

  • Des fruits et des légumes, y compris ceux à la peau épaisse 
  • Des restes alimentaires, y compris de viande et de poisson 
  • Des coquilles et des petits os concassés 
  • Des produits laitiers
  • Du pain
  • Du marc de café
  • Des sachets de thé
  • Des fleurs
  • Des mouchoirs et de l'essuie-tout

 

Qu'est-ce que je ne peux pas jeter dans mon bokashi ? 

 

  • De l'huile
  • Des sauces 
  • Des soupes
  • Des gros noyaux 
  • Des aliments moisis 
  • Des coquilles de fruits de mer 

 

Comment se servir du compost ?

 

Diluez-le à 1% avec de l'eau pour arroser les plantes chaque semaine. Pour favoriser la fermentation, placez le composteur dans un intérieur tempéré, entre 18°C et 25°C. Si, malgré tout, vous avez une odeur qui s'en dégage, c'est que la fermentation a échoué. Les causes possibles sont multiples : vous n'avez pas mis assez d'activateur, vous n'avez pas suffisamment découpé les déchets ou vous n'avez pas drainé le jus assez régulièrement (tous les 2 à 3 jours idéalement). 

 

Si vous n'avez pas le temps de fabriquer votre bokashi, vous pouvez l'acheter dans la plupart des jardineries ou magasins d'ameublement pour la maison. Et en attendant, vous pouvez recycler vos déchets organiques en faisant ce gâteau à la peau de banane, ces 5 recettes à base de trognons de pomme, cette bière à la peau d'ananas ou encore ces chips d'épluchures de pommes de terre

 

Vous en voulez encore plus ? Découvrez dans cet article comment cuisiner toutes les épluchures de fruits et légumes.

Vidéo suggérée