Connexion

Ca vaut vraiment le coup de faire ses propres yaourts ?


Les yaourts maison, si vous avez cédé à la tendance du fait maison, alors vous ne pouvez pas ne pas y avoir pensé. Pourquoi ? Parce que vous avez envie de savoir ce qu'il y a dans ce que vous consommez, parce que pour vous le fait maison c'est le mode de vie que vous avez choisi, parce que vous nourrissez une certaine défiance vis à vis des yaourts distribués par les grands groupes alimentaires ou encore parce que vous aimez tenter de nouvelles expériences dans votre cuisine et réaliser vos yaourt maison est le nouvel objectif que vous vous êtes fixé...


Quelle que soit la raison, nous nous sommes demandé si c'était vraiment la bonne idée de faire ses yaourts soi-même. 

Si vous avez décidé de vous lancer, vous avez sans doute cédé à la tentation d'acheter la dernière yaourtière sortie, ultra programmable et permettant même de faire son fromage blanc et de multiples desserts laitiers. Si vous n'avez pas encore craqué, sachez qu'il est tout à fait possible de faire ses yaourts sans yaourtière.

Avantages et inconvénients, faisons le point !


Les bonnes raisons de faire ses yaourts maison

  • On maîtrise complètement leur fabrication, leurs composants et la provenance des produits utilisés, en particulier, le lait.

  • On est sûr de manger de vrais yaourts. En effet, les vrais yaourts sont réalisés avec un mélange bien spécifique de ferments de bactéries lactiques Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Ces bactéries doivent rester vivantes pendant toute la durée de vie du produits et donc ne peuvent être traités thermiquement après la phase de fermentation. Dans les yaourts aux fruits, sucrés, etc. la part de produit laitier doit être d'au moins 70 %.

  • On consomme un produit avec d'éventuelles traces de lactose mais très peu alors que les yaourts industriels sont enrichis en lactose. Vous pouvez d'ailleurs réaliser vos yaourts sans aucun lactose en utilisant la méthode de la température décroissante ce qui laisse le temps aux bactéries de transformer tout le lactose en acide lactique.

  • Le vrai yaourt, fait dans les règles de l'art est riche en calcium et aide à lutter contre les troubles fonctionnels intestinaux divers et variés : ballonnement, digestion, dérèglement intestinal, douleurs abdominales...

  • Le yaourt fait maison est écologique : adieu les pots plastiques et les multiples emballages qui remplissent nos poubelles ! Les petits pots en verre sont réutilisables à vie (ou presque en cas de maladresse) et en plus ils ne dénaturent pas le goût du produits.

  • Le yaourt fait maison a un goût authentique et présente moins d'acidité que le yaourt industriel.

  • On peut agrémenter le yaourt maison avec d'autres produits maison ou issus de producteurs locaux : confitures, miel, fruits frais, selon l'envie sans acheter de multiples variétés de yaourts.

  • Le yaourt maison, c'est économique, même si vous avez acheté une yaourtière, elle sera vite rentabilisée.

  • Faire ses yaourts, c'est simple et finalement assez rapide !


Pourquoi on n'a pas envie de faire ses yaourts maison ?

  • Si on n'a jamais essayé, on imagine que c'est compliqué, que cela demande une certaine expertise ;

  • On aime varier les plaisirs et goûter à toutes les nouveautés de l'immense rayon de produits laitiers (mais attention est-ce que vous achetez vraiment de vrais yaourts avec des bactéries vivantes et bénéfiques) ;

  • Les diverses tentatives de fabrication de yaourts maison se sont révélées décevantes : trop liquides (voire liquides), texture désagréable ;

  • Vous trouvez que les yaourtières c'est trop cher et qu'en plus ça prend de la place (mais comme dit précédemment, pas besoin de yaourtière électrique pour faire des yaourts) ;

  • Vous manquez de temps (en fait cela ne vous prendra pas plus de temps que d'aller au supermarché, de faire la queue aux caisses et revenir, déballer et ranger) ;

  • Vegan ou pas, vous ne consommez pas de produits laitiers d'origine animale (bon à savoir, il existe des ferments spécifiques pour faire des desserts fermentés au soja et pour les autres laits végétaux, il faudra ajouter un épaississant ou un gélifiant) ;

  • A la maison, tout le monde préfère les yaourts industriels à cause du packaging, de la pub, de la texture ou du goût, mais attention aux ajouts de lactose, conservateurs et sucres cachés. Si vous voulez passer au fait maison, commencez avec des yaourts aromatisés et mis en scène et surtout pas nature. Utilisez aussi de jolis pots, histoire de donner envie d'y plonger la cuillère...

  • Le temps de conservation est moins long que dans le commerce. C'est exact, les yaourts maison sont à conserver une petite semaine au frais mais vu que l'on en fait rarement plus de 6 ou 8 à la fois, vous ne rencontrerez sûrement pas ce problème.

Comme toujours, il y a du pour et du contre, alors testez et choisissez !

Il faut que je sois honnête...en commençant cet article, j'avais la certitude que plus jamais je ne me relancerais dans l'expérience tentée à de multiples reprises, celle du yaourt maison (j'ai même revendu ma yaourtière ultra perfectionnée, par contre j'ai toujours celle de maman sortie par une célèbre marque de contenants plastiques dans les années 70). Et puis finalement en listant les "pour et les contre", je me suis dit que peut-être...pourquoi pas... 

Et vous ? Vous allez essayer ?

 

 

Vidéo suggérée

Recettes suggérées