• Connexion
  • Inscription
La clémentine corse, une qualité garantie par différents labels

La clémentine de Corse : pourquoi on l'aime et que faire avec

La clémentine corse, une qualité garantie par différents labels

La clémentine corse dispose de deux labels différents : elle est sous label européen (IGP) et sous label français (label rouge). En quoi la clémentine corse se démarque-t-elle des autres ?

 

Un climat et un terroir exceptionnels en Corse


Le premier clémentinier a été planté à Figaretto (plaine orientale corse) en 1925 mais on a décidé de booster les plantations surtout à partir de 1964. Depuis, la culture de la clémentine n'a fait que prospérer et ce pour différentes raisons :

 

  • Climat : en Corse, les températures sont particulièrement douces et la pluviométrie ainsi que l'hygrométrie sont plus élevées que dans d'autres régions du bassin méditerranéén.
  • Insularité : la Corse est une île et à ce titre, elle est souvent épargnée des maladies qui attaquent les arbres ou par les invasions soudaines d'insectes néfastes.
  • Qualité des sols : le sol corse est plutôt granitique et schisteux. Sur ce sol légérement acide, les clémentiniers poussent particulièrement bien.


La spécificité de la clémentine corse


En Corse, la production de clémentine est la deuxième activité agricole après celle viticole. Elle est tellement importante que 90% de cette prodution est sous label IGP. La clémentine corse se démarque des autres parce qu'elle est cueillie à pleine maturation : le "cul vert" propre aux clémentines corses IGP garantit que les fruits ont tranquillement mûrit sous le soleil au lieu d'être stockés dans des chambres froides.


On cultive 2 variétés de clémentines en Corse : la "caffin" et la "fine" mais seule la deuxième est sous "label rouge". Ce label français permet de reconnaître un produit aux propriétés gustatives exceptionnelles. Ainsi les clémentines fines de Corse labellisées doivent être bien juteuses, peu acides et 60% des fruits doivent encore avoir leurs feuilles accrochées.

Si l'on se place au niveau européen et qu'on prend en compte les exigences du label IGP, les clémentines corses certifiées doivent aussi être sans pépins et présenter une belle couleur rouge-orangé (à l'exception du "cul vert" qui peut occuper jusqu'à 1/5ème du fruit).


Une production rigoureuse qui est gage de qualité


Qui dit label IGP dit qualité irréprochable et, pour obtenir ce résultat, la production de clémentines s'échelonne sur 4 phases très surveillées :

  • Il y a d'abord la production à proprement parler qui comprend taille, irrigation et fertilisation. Bon à savoir, les cultivateurs corses répugnent à l'utilisation de pesticides et privilégient les méthodes naturelles pour lutter contre les parasites qui attaquent les fruits : insectes utiles, huile minéraleâ?¦
  • Ensuite il y a la récolte qui, comme nous le disions plus haut, n'advient qu'à maturation complète.
  • Conditionnement : les clémentines corses peuvent se vanter de ne pas subir de traitement post-récolte et de ne pas être colorées artificiellement après coup.
  • Commercialisation qui advient au plus tard 6 jours après la récolte. Tout est mis en place pour garantir une traçabilité maximale.
Icone flèche
Icone flèche

Vidéo suggérée