Se connecter

La revanche des fruits et légumes à la « gueule cassée »

Afin de limiter le gaspillage alimentaire, certaines enseignes ont décidé de mettre en rayon des fruits et légumes qui étaient auparavant délaissés à cause de leur apparence ou de leur forme. Ã? l'origine de cette initiative des producteurs français réunis sous la marque collective « Quoi ma gueule ?  »

 

Chaque année en France, près de 30% des fruits et légumes sont jetés avant même d'arriver entre nos mains, la faute aux exigences des grandes surfaces et des consommateurs qui souhaitent des produits avec une apparence toujours plus irréprochable. Ainsi, depuis bien longtemps carottes biscornues et pommes marquées par une légère excroissance ont déserté les gondoles de nos supermarchés. De manière générale, ces produits sont le plus souvent délaissés pour trois raisons. Il peut s'agir d'un défaut portant sur l'aspect du fruit ou du légume, une anomalie concernant sa taille, ou encore dans le cas où ils auraient subi les affres des intempéries (pluie, grêle, ventâ?¦). 

 

Pourtant, bien que leur apparence ne convienne pas aux standards habituels de la grande distribution, ces fruits et légumes sont parfaitement consommables, puisqu'ils sont aussi bon au goût que pour notre santé. Un constat qui a été fait par de nombreux producteurs français, qui en avaient assez de devoir jeter des produits propre à la consommation, et se sont donc rassemblés sous le groupement des « gueules cassées ».

 

Des fruits et légumes vendus 20 à 30% moins chers.

 

Ce mouvement a ainsi réussi à convaincre, depuis quelques mois, les grandes surfaces de vendre ces fruits et légumes abîmés et déformés. Une opération en plein essor, et qui devrait prendre une plus grande ampleur dans les semaines à venir, car si cette dernière bénéficie évidemment aux producteurs, elle réjouit également les consommateurs, puisque ces fruits et légumes sont vendus entre 20 et 30% moins chers que les autres. 

 

Pour bien les identifier dans les rayons, il vous suffit simplement de repérer l'étiquette ci-dessus accompagnée du slogan « Quoi ma gueule ? ».  Une initiative anti-gaspillage qui semble d'ailleurs déjà être victime de son succès, puisque, par peur de manquer de produits, le collectif vient de lancer un appel aux producteurs qui n'ont pas encore rejoint le mouvement.

 

Et vous, seriez vous prêts à acheter des légumes ou des fruits moches, afin d'éviter le gaspillage ? 

 

Contenus sponsorisés

Vidéo suggérée

Vous regardez : Soupe de potiron à la citronnelle
Chargement du lecteur
  • Pinterest 750 grammes
  • Youtube 750 grammes
  • Google 750 grammes
  • Instagram 750 grammes
Webedia Food