• Connexion
  • Inscription
Covid-19 : pass sanitaire au restaurant dès le 9 août, voilà ce qui change

A partir du lundi 09 août 2021, le pass sanitaire sera obligatoire dans certains lieux publics, dont les restaurants, les cafés et les bars, y compris les terrasses et les lieux de moins de 50 personnes. Tout le monde n’est pas concerné par la mesure. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de réserver votre table.

Le pass sanitaire est obligatoire au restaurant et au café. Adobestock

A partir du lundi 09 août, le pass sanitaire est obligatoire pour se rendre au café, au bar et au restaurant quelle que soit la capacité d’accueil de l’établissement. Exception faite des mineurs de 12 à 17 ans pour qui le “pass sanitaire” ne sera obligatoire qu’à partir du 30 septembre, compte-tenu de l’ouverture tardive de l’accès à la vaccination pour cette tranche d’âge. Les salariés des restaurants, bars et cafés bénéficient également d’un délai jusqu’au 30 août pour se faire vacciner et venir travailler, sous condition que leur première dose ait été faite au plus tard le 1er août.

 

Pour tous les autres, l’accès aux restaurants et cafés se fait sur présentation du pass sanitaire. Cette mesure est appliquée au moins jusqu'au 30 septembre, date de fin d’autorisation du pass sur le plan juridique. L’extension de ce pass est conditionnée jusqu’au 31 octobre.

 

Comment obtenir le pass sanitaire pour aller au bar, au restaurant et au café ?

Le pass sanitaire est conforme avec : 

 

  • un schéma vaccinal complet (7 jours après la deuxième injection pour les vaccins à double injection, 7 jours après l’injection pour les personnes avec antécédent de Covid et 4 semaines après l’injection pour le vaccin Johnson & Johnson.
  • Un test PCR négatif de moins de 48 heures
  • Un test antigénique négatif de moins de 48 heures
  • Une attestation de rétablissement d’au-moins 11 jours et de moins de 6 mois 

 

Le QR code est téléchargeable sur le site Ameli.

 

Tous les bars et restaurants sont-ils concernés par ces nouvelles mesures ?

Le pass sanitaire devra être présenté dans tous les bars et restaurants y compris en terrasse ; le seuil des 50 personnes n'est plus d’actualité. Cependant, cette mesure ne concerne pas la vente à emporter et la restauration collective. 

 

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal précise cependant qu’un temps de rodage d’une semaine serait permis pour les établissements concernés par le contrôle à l’entrée. Le porte-parole justifie cette mesure comme étant “un temps d’adaptation, de tolérance, de pédagogie, d’accompagnement”. 

 

Peut-on vérifier mon identité en plus du pass sanitaire à l’entrée du restaurant ?

Selon la loi, les restaurateurs et gérants de bars et cafés n'ont pas le droit de vous demander un justificatif d’identité. C'est un contrôle qui relève des fonctions des forces de l'ordre. Si le restaurateur ne peut donc pas contrôler votre identité, les gendarmes et autres forces de l'ordre peuvent en revanche faire des contrôles aléatoires.

 

Pour rappel, vous encourez une contravention de 4e classe de 750 euros (forfaitisée à 135 euros) en cas de "présentation frauduleuse d'un pass sanitaire appartenant à autrui" pour entrer au restaurant, au bar ou au café nous informe le Journal Du Dimanche. En cas de récidive, c'est 1 500 euros qui vous seront demandés.

 

Je suis restaurateur, comment mettre en place la vérification du pass sanitaire ?

Les professionnels devront donc s’équiper. Première étape : l'installation de l’application TousAntiCovid Verif pour scanner les QR Codes des clients par une personne habilitée à effectuer le contrôle.

 

Une ligne téléphonique d’assistance aux gérants pour l’utilisation de TousAntiCovid Verif est en place 7 jours sur 7 de 9h à 20h au 0 800 08 02 27

En cas de manquement à ce contrôle, l’organisateur a une responsabilité civile et pénale. 

 

 

 

Vidéo suggérée