• Connexion
  • Inscription
Faites votre pâte à tartiner maison avec cette recette parfaite

La pâte à tartiner est devenue l’emblème de la gourmandise chez les enfants et chez les adultes. Il est loin le temps où seule la pâte à tartiner de chez Ferrero existait (Nutella). Aujourd’hui, le marché en comprend des centaines d’autres. On ne se prive pas de la faire à la maison et nous avons la recette parfaite pour vous.

Silvia Santucci

Impossible de parler de pâte à tartiner sans évoquer le fameux Nutella qui fait régulièrement l’objet de controverses, tant du point de vue de sa composition que de son impact sur l’écologie. Le Nutella est né après la seconde guerre mondiale, quand le chocolat était une denrée rare. Le pâtissier Pietro Ferrero choisit d'utiliser des noisettes de sa région (le piémont), de les broyer en pâte, avant d'y ajouter du sucre, du lait, de la poudre de cacao et de la matière grasse.

 

Bon, ses ancêtres avaient déjà eu cette idée puisque c’est comme cela que sont nés en 1806 les gianduiotti, petits triangles de gianduja, typique de la région de Turin dans le Piémont. A cette époque il y avait aussi une pénurie de chocolat en raison du blocus imposé par Napoléon.

 

La pâte à tartiner de départ est devenue au fil du temps un produit industriel avec de moins en moins de noisettes en raison de leur coût élevé et de plus en plus de sucre et de matière grasse. Cette dernière est de l’huile de palme qui assure que le produit se tartine sans problème et que le gras ne se sépare pas du reste.

 

Pourquoi l'huile de palme est-elle critiquée ?

 

Ce n’est que dans les années 60 que le Nutella s'appelle ainsi, du moins en France.

 

 

C’est encore la pâte à tartiner la plus vendue en France, malgré les centaines de variantes plus ou moins artisanales que l’on trouve sur le marché. Pas un seul chocolatier qui ne propose sa propre version de la pâte à tartiner dans sa boutique.

Pâte à tartiner maison

On peut aussi la faire à la maison en broyant soi-même ses noisettes que l'on mélange ensuite avec du chocolat.

Nous avons choisi un raccourci en utilisant un chocolat au praliné que l’on trouve en grande surface. La préparation reprend le principe de la ganache. L’avantage de la ganache est de créer une émulsion qui fait que l’on obtient une pâte à tartiner relativement onctueuse et qui ne se répare pas.

 

Vous nous en donnerez des nouvelles ?

La recette de la pâte à tartiner aux noisettes

Les ingrédients pour un bocal

 

  • 175 g de chocolat au praliné 
  • 175 g de crème liquide entière ( 30% de MG )
  • 75 g de chocolat noir
  • 25 g de miel liquide
  • 25 g d'huile de pépin de raisin
  • Un peu de fleur de sel

 

Cassez le chocolat au praliné en morceaux, versez dans un bol assez grand supportant la chaleur et faites fondre au bain marie. Lissez à la maryse.

Pendant ce temps, versez la crème et le mien dans une casserole et faites chauffer jusqu’au premiers frémissements.

Versez 1/3 du mélange crème et miel sur le chocolat fondu, mélangez vigoureusement à l’aide de la maryse. Ajoutez le reste de la crème et mélangez à nouveau. 

Ajoutez l'huile, un peu de fleur de sel et mélangez vigoureusement.

 

Versez dans un bocal, laissez refroidir puis réservez au frais.

 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers