• Connexion
  • Inscription
On sait enfin ce que signifie le nombre dans le fond des verres Duralex de la cantine

Emblèmes mythiques de nos cantines, les chiffres gravés dans le fond des verres Duralex ont toujours alimenté les débats entre les écoliers. Mais à quoi correspondent-ils réellement ? Voici la réponse.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

“Qui sera le plus âgé de la tablée ?”, cette question a rythmé les repas de millions d’écoliers durant de nombreuses décennies (et encore aujourd’hui). Et pour cause : les chiffres qui ornent le fond des verres Duralex ont souvent été interprétés comme l'âge du détenteur de cet objet. L’objectif étant d’obtenir le nombre le plus élevé pour gagner. Mais quelle signification se cache véritablement derrière cette numérotation ? Nos confrères de Ça M’intéresse ont levé le voile sur la question.

Un chiffre mystérieux

Les amateurs de cette activité lors des pauses déjeuner ont dû s’en douter en grandissant : les chiffres gravés dans le fond des verres Duralex ne symbolisent en aucun cas l’âge potentiel de son détenteur. Ces derniers correspondent en réalité au numéro de la machine qui a fabriqué l’objet, permettant ainsi une meilleure traçabilité des produits en cas de défaut de fabrication. L’entreprise française créée en 1927 compte 50 machines de ce type.

Des verres appréciés pour leur résistance

Ce n’est pas par hasard que ces verres parent les tables de nos cantines. En effet, la méthode de production imaginée par Duralex leur confère une robustesse remarquable. Le secret ? Ces objets sont confectionnés à partir d'un verre trempé 2,5 fois plus solide qu'un verre ordinaire. Cette particularité octroie aux verres Duralex une durabilité accrue. Ces derniers sont donc plus résistants et sont capables de faire face efficacement à l'épreuve du temps. Ils supportent également plus facilement les chocs thermiques. Un bon point pour l’entretien de ces objets, et pour tous les écoliers qui les ont fait tomber !

Dans le même univers