• Connexion
  • Inscription
Combien de temps conserver son café moulu ou en grains ? Un spécialiste livre ses recommandations !

En grains ou moulu, le café n’a pas la même durée de conservation. Un expert vous explique combien de temps le garder et comment le stocker pour préserver ses arômes.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Après l’eau, le café s’impose comme la boisson la plus consommée dans le monde. Il faut dire que le matin, boire son café est devenu une habitude pour beaucoup. Afin de profiter de tous ses arômes, faut-il encore bien le conserver. Interrogé par le site Femme Actuelle, un torrefacteur a justement livré ses conseils sur le sujet.

Combien de temps garder son café ?

Si le vin a son sommelier, le café a son barista. C’est Ludovic Gossar, torréfacteur, barista et  responsable de l'artisanale Brûlerie de Belleville qui a répondu aux questions de nos confrères. Parmi celles-ci, ce spécialiste s’est intéressé à la conservation du café. Il a ainsi dévoilé quelle serait la durée idéale pour garder son café et préserver ainsi sa qualité. A vrai dire, tout dépend du type de café : “Un café torréfié au plus près de sa récolte est à déguster sous 15 jours quand il est moulu et deux mois quand il est en grains”.

 

Côté conservation, l’expert a également livré ses conseils sur le meilleur endroit où entreposer son café. Sa première règle est d’oublier évidemment le frigo qui apporterait beaucoup trop d’humidité au produit. Le mieux est donc de le garder “plutôt  au sec à l’abri de la lumière, et dans une boîte hermétique pour lui éviter tout contact avec l’air, source d’oxydation”.

Quel type de café privilégier ?

Et justement, pour “éviter l’oxydation et conserver les arômes originels” du café, le mieux serait, d’après Ludovic Gossar, de se tourner vers le café en grains redevenu à la mode. Une méthode qui a d’ailleurs particulièrement le vent en poupe ces derniers temps, notamment sur les réseaux sociaux. “C'est plus un gage de qualité qu'un effet de mode. La version en grains est dépourvue de procédés industriels. Pour garder le contrôle sur la taille de votre mouture et éviter une sur-chauffe et l'amertume qui en résulte, préférez un moulin électrique à meule (plutôt qu’à lames) et optez pour vos moulins manuels de meule en acier plutôt qu’en céramique”.

Dans le même univers