• Connexion
  • Inscription
La meilleure façon de faire une gaufre de foire
Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile
2.5 / 5 2 avis
Imprimer
Vous regardez : La meilleure façon de faire des gaufres de foire Video 1 sur 15
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de 750g Le Guide
Par 750g Le Guide

Emblème des fêtes foraines, la gaufre régale à coup sûr petits et grands. Qu’elle soit nature ou avec de la pâte à tartiner et de la chantilly, une chose est sûre : on n’y résiste pas. Surtout avec cette recette de gaufre facile, qui donne des gaufres croustillantes et moelleuses à la fois. C’est la meilleure recette de gaufre selon 750G Le Guide.

Ingrédients

10 pièces
  • Farine250 g de farine
  • Sucre de canne roux ou cassonade30 g de sucre de canne roux ou cassonade
  • Levure chimique1 sachet de levure chimique
  • Lait25 cl de lait
  • Beurre125 g de beurre
  • Oeuf2 oeufs
  • Sel ou sel fin1 pincée de sel ou sel fin

Matériel

  • CasseroleCasserole
  • FouetFouet
  • GaufrierGaufrier
  • SaladierSaladier

Préparation

Préparation :
Cuisson :
  1. 1

    Préparation de la pâte à gaufre de foire

    Faites chauffer votre gaufrier.

    Séparez les blancs des jaunes d’œufs.

    Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le beurre fondu.

    Ajoutez le lait, fouettez, ajoutez la farine, la levure chimique et mélangez.

    Fouettez les blancs d’oeufs avec un peu de sel puis incorporez progressivement le sucre.

    Incorporez délicatement les blancs montés à la pâte à gaufre.

  2. 2

    Cuisson des gaufres de foire

    Versez de suite la pâte à gaufres dans le gaufrier en vous aidant d'une louche.

    Faites cuire les gaufres 2 min environ, mettez-les sur une grille le temps de faire cuire le reste de la pâte.

    Servez-les encore tièdes.

Conseils

  

 

Conseils pour les ingrédients 

 

Plus votre lait est entier, plus moelleuses seront vos gaufres. Vous pouvez ajouter de la cannelle, de l'eau de fleur d'oranger ou de l'extrait de vanille dans votre pâte à gaufre. 

   

Conseils de dressage

 

Vous pouvez servir une gaufre avec un peu de pâte à tartiner dessus, du sucre glace ou un peu de chantilly maison. 

 

 

 

Quelles variantes à la gaufre de foire ?

 

En matière de gaufre, chacun a sa petite préférence. Il y a ceux qui les préfèrent crousti-moelleuses comme les gaufres de foire et d’autres qui les adorent croustillantes comme les gaufres liégeoises. Pour satisfaire tout le monde, voici une sélection de recettes de gaufres.

 

La gaufre liégeoise, la variante la plus croquante

La gaufre sans oeufs, la variante la plus légère

La gaufre chèvre-épinards, la variante la plus complète

 

 

 

Quels accompagnements pour la gaufre ? 

 

Quel vin boire avec une gaufre ?

 

On ne boit pas de vin avec une gaufre. Prenez plutôt un chocolat chaud, un thé matcha ou un cappuccino. 

 

Quels accompagnements servir avec une gaufre ?

 

Une gaufre s’accompagne de chantilly, de pâte à tartiner au spéculoos ou de sauce caramel au beurre salé.

 

 

Questions fréquentes

 

Comment rendre mes gaufres croustillantes ?

 

Le secret des gaufres croustillantes, c’est avant tout le choix des ingrédients. Le lait apporte du moelleux alors que de la bière apporte du croustillant. Autre astuce : faites chauffer votre gaufrier et ne placez votre pâte dedans que lorsque les plaques sont très chaudes, par avant, sinon adieu croûte croustillante.

 

Comment conserver mes gaufres ? 

 

Une fois vos gaufres refroidies sur une grille, stockez-les dans une boîte hermétique à l’abri de l’humidité pour éviter qu’elles ne se ramollissent pas. Vous pouvez aussi les congeler et les réchauffer dans votre grille pain.

 

 

Principales causes de ratage 

 

Pourquoi mes gaufres sont molles ?

 

C'est tout à fait normal que les gaufres soient molles si vous avez utilisé du lait. Si vous préférez des gaufres croustillantes, remplacez-le (ou seulement une partie) par de la bière et faites bien chauffer vos plaques de gaufrier avant d’y mettre votre pâte. 

   

 

 

Le saviez-vous ? La minute culture

 

Petite histoire de la gaufre

 

Nous ne sommes pas les premiers chanceux à goûter aux plaisirs de la gaufre. Nos ancêtres du néolithique consommaient déjà une galette plus ou moins similaire, faite de bouillie de céréales et cuite sur une pierre chaude.

 

Au fil du temps, on remplaça la pierre par une plaque de fer, puis une deuxième du temps des grecs anciens. Ils appelaient ces petits gâteaux cuits entre deux plaques de fer des obelios. Le temps passe, jusqu’à ce jour du 13ème siècle où  un forgeron inventa des plaques de fer “à oublies” avec un relief un peu particulier… de rayons de miel.

 

Mais n’imaginez pas de petites gourmandises sucrées : à l’époque, la pâte n’était composée que de farine et d’eau, un peu comme nos hosties actuels. D’ailleurs, les oublies étaient vendus aux fidèles à la sortie des messes à partir du 16ème siècle. Il faudra attendre le 18ème siècle pour que les personnes les plus aisées consomment des oublies sucrés, agrémentés d’oeufs, de lait ou de miel.

 

Pourquoi la gaufre s’appelle-t-elle gaufre ?

 

Regardez bien la forme des gaufres : ça ne vous rappelle rien ? Et si l’on vous dit que ce nom vient du vieux français wafla ou wafel (très vieux d’ailleurs, puisqu’il date du 12ème siècle) qui signifiait alors rayon de miel. La gaufre a en effet les mêmes alvéoles que celles présentes dans les ruches, d’où son nom. Tout s’éclaire, non ? 

 

Dis-moi d’où tu viens, je te dirai quelle est ta gaufre

 

Les Lillois, les Bruxellois et les Liégeois se targuent d’être le berceau de la véritable gaufre. En réalité, il n’y a pas une mais des gaufres, tant elles sont différentes d’une ville à l’autre. 

La traditionnelle gaufre Bruxelloise est légère, rectangulaire et possède 20 trous, alors que la gaufre de Liège en a 24 et a une forme ovale. Son petit plus ? Elle cache des perles de sucre qui caramélisent à la cuisson. Quant à la gaufre Lilloise, on la reconnaît aisément : elle croque sous la dent, grâce à sa finesse et sa petite taille. Notre article pour s'y retrouver parmi la grande famille des gaufres.

 

Il fallait y penser

 

Mythe ou réalité, on ne le sait pas… La légende raconte qu’au 19ème siècle, le Prince Evêque de Liège aurait demandé à son cuisinier de lui préparer une recette “savoureuse et sucrée”. Il n’en fallait pas plus au cuisto pour incorporer des morceaux de sucre à une pâte à brioche et inventer la désormais célèbre gaufre de Liège.

Commentaires

Idées de recettes