Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Couteaux : les indispensables à avoir absolument dans sa cuisine

Pas de bonne cuisine sans bons produits… et sans bons ustensiles ! Avoir de bons couteaux est primordial pour tout cuisinier qui se respecte. La société Tarrerias Bonjean vient de sortir une nouvelle gamme (« Maestro Ideal TOP CHEF »), en partenariat avec Top Chef. Nous avons demandé à Bruno Petitdemange, responsable commercial, de nous en dire plus. 

 

L’expertise d’un grand coutelier !

 

Fabricant de couteaux depuis 1648, Tarrerias Bonjean avait toute légitimité pour lier un partenariat avec Top Chef. Les candidats de la prochaine session auront donc le plaisir d’utiliser ces couteaux de haute qualité ! 

 

Leur particularité ? Il s’agit de couteaux dits « forgés », c'est-à-dire fabriqués dans une seule plaque d’inox, d’un seul tenant. Rappelons que le couteau forgé est LA référence pour tous les cuisiniers professionnels, chefs ou apprentis ! Ces couteaux 100% made in France sont fabriqués à Thiers à partir d’un acier inox de haute qualité et riche en chrome (16%, contre 13% chez la plupart des concurrents).

 

De par leur processus de fabrication, ces couteaux sont particulièrement robustes (il n’y a pas de point de soudure), et présentent une grande résistance à la corrosion, tout en ayant une lame suffisamment souple qui permet une grande précision. Cerise sur le gâteau, ils offrent un excellent confort d'utilisation.  

 

Quel couteau pour quel usage ?

 

Tout cuisinier professionnel possède sa mallette de couteaux. Inutile pour autant de casser sa tirelire pour s’équiper ! Pour être performant en cuisine, Bruno recommande au cuisinier amateur, 4 modèles différents :

 

  • Le couteau d’office 10 cm : c’est LE couteau de base indispensable pour éplucher, couper, piquer et émincer.

 

  • Le couteau de cuisine (également dénommé « éminceur ») 15 cm. Sa lame large et rigide permet d’émincer, et de découper les petites pièces

 

  • Le couteau de cuisine 20 cm, pour trancher les plus grosses pièces

 

  • Le Santoku, couteau japonais utilisé pour émincer et hacher. Sa lame large et alvéolée est conçue pour accompagner la coupe et éviter que les aliments ne collent à la lame.

 

En pratique, si vous souhaitez cuisiner un veau en cocotte par exemple, le couteau de cuisine 20 cm vous permettra de détailler la viande à la perfection, le couteau d’office servira à émincer les champignons, et vous réaliserez une brunoise de légumes avec le Santoku. 

 

Si vous voulez vous faire plaisir et aller encore plus loin, voici 2 « couteaux bonus » !

 

  • 1 désosseur, qui sert à désosser et dénerver viandes et volailles 

 

  • 1 « filet de sole » à lame étroite et souple, pour lever les filets de poisson, et réaliser des carpaccios de viandes ou poissons

 

Quelques conseils pour prendre soin de ses couteaux 

 

Même s’ils sont conçus pour résister à tout ou presque, évitez de mettre vos couteaux au lave-vaisselle. Leur lame risquerait de toucher d’autres couverts et s’userait prématurément. Un couteau se lave à la main et s’essuie aussitôt !

 

Pensez également à le ranger en le protégeant des autres lames : la barre aimantée au mur est tout indiquée, mais vous pouvez aussi opter pour un fourreau ou des blocs à couteaux.

Enfin, n’oubliez pas qu’un couteau doit être affûté dès que vous constatez que la lame s’émousse. Si la pierre ou le fusil à affûter vous effraient, choisissez simplement un bon affûteur, facile d’utilisation. 

 

Merci à Bruno Petitdemande, Responsable Commercial Réseaux Spécialistes-CHR – Tarrerias Bonjean

Vidéo suggérée