• Connexion
  • Inscription
Ces astuces pour en finir avec les blancs de poulet trop secs

Nous connaissons des tas de personnes qui ne supportent plus les blancs de poulet. Ils soutiennent que le blanc de poulet n’est pas bon car il devient tout sec à la cuisson. Figurez-vous qu’il existe des astuces pour que cela ne vous arrive plus jamais. Démonstration.

Stock-Adobe

On adore le poulet rôti du dimanche mais aussi les différents morceaux pour faire par exemple ce délicieux poulet basquaise avec les meilleurs conseils de Chef Christophe. On avoue que les blancs de poulet sont également bien pratiques les soirs de semaine. Ils permettent de faire tellement de plats différents et leur cuisson est ultra rapide. Le seul problème est qu’ils peuvent devenir secs si vous vous contentez de les jeter dans un peu de matière grasse dans une poêle. Et là, avouez que ce n’est franchement pas terrible car ce pauvre blanc de poulet se transforme en semelle.

C’est quoi le blanc de poulet ?

Stock-Adobe

Il s’agit de la poitrine du poulet. Les deux morceaux se situent de part et d’autre de la colonne vertébrale. Ce sont les deux morceaux les plus maigres du poulet et c’est pourquoi, si on les les fait trop cuire ou de manière brutale, le blanc de poulet, appelé parfois escalopes de poulet risquent de devenir secs.

 

Bon à savoir : le suprême de poulet correspond au blanc de poulet avec l’aile et la peau.

En finir avec le blanc de poulet trop sec

Comme il s’agit le plus souvent du morceau le plus cher dans le poulet, il serait dommage de le gaspiller et de ne pas se faire plaisir avec ce morceau. Restez avec nous, on vous donne 3 astuces simples.

 

Astuce 1 : on oublie la poêle

 

Cette cuisson a le chic pour dessécher le poulet en agressant sa chair et en ne gardant pas son humidité à cœur. C’est du aussi au fait que nous avons tendance à les faire trop cuire.

L’idéal est d’opter pour une cuisson au four qui va conserver le moelleux des blancs de poulet.

 

Astuce 2 : on protège la chair

 

Avant de les enfourner, badigeonnez-les d’huile d’olive ou d'huile végétale et protégez la chair avec des épices douces ou plus fortes ou des herbes séchées. Vous pouvez même faire un mélange de chapelure, d’épices et de parmesan râpé. C’est trop bon.

La cuisson est assez rapide : comptez 18 minutes à 190°C pour des filets assez dodus, pas plus. A ajuster bien sûr en fonction de l’épaisseur des blancs de poulet.



Astuce 3 : on triche en utilisant des hauts de cuisse

 

Vos enfants ne jurent que par le blanc de poulet ? Trichez un peu en faisant cuire des hauts de cuisse de poulet désossés. La chair est plus grasse et se dessèche moins à la cuisson. A l’œil nu, la chair sera plus foncée mais nous ne sommes pas certains que vos enfants verront la différence.

Et si mon blanc de poulet est coupé en aiguillettes ?

Vous pouvez également les faire cuire au four. Dans ce cas, la cuisson prend 7 à 8 minutes. A tester avec ces tenders de poulet au four ultra moelleux. 

 

La cuisson à la poêle donne de meilleurs résultats que si vous faites cuire les filets en entier, à condition de saisir vos aiguillettes de chaque côté puis d’ajouter une sauce, de baisser le feu et de poursuivre la cuisson pendant juste 2 à 3 minutes. Comme pour le poisson, nous avons tendance à toujours faire trop cuire le poulet.

 

 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers