• Connexion
  • Inscription
Cure détox après les fêtes : bonne ou mauvaise idée ? Une diététicienne répond à la question

Après les repas copieux des fêtes de fin d'année, beaucoup se laissent tenter par une petite diète pour débuter l’année plus légèrement. Pour cela, rien de mieux qu’une cure détox. Mais combien de temps la faire, est-elle efficace et y a-t-il des contre-indications ? Une nutritionniste/diététicienne a répondu à ces questions.

Voir la suite de cet article plus basCure détox après les fêtes : bonne ou mauvaise idée ? Une diététicienne répond à la question
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Interrogée par le site “Pourquoi pas Docteur”, l’experte Elsa Orivel a livré ses conseils concernant une cure détox après les fêtes.

Pourquoi faire cette cure ?

Premièrement, pour elle cette pratique possède de nombreux avantages puisque la cure qui dure généralement entre 2/3 jours jusqu'à 5 maximum a pour objectif “de moins solliciter le foie. En effet, cette méthode permet au foie de se vider, c’est-à-dire d’éliminer les toxines accumulées au fil de plusieurs repas riches. La cure détox stimule également le système immunitaire. Dans certains cas, elle favorise la perte d’un ou deux kilos pris sur une courte période”.

Quand la faire ?

Le mieux est de la faire en janvier après la fin des festivités : “Durant cette période, on a tendance à se faire plaisir et à ingérer des sucres, des aliments gras et boire de l’alcool en grande quantité. Ces excès alimentaires peuvent se traduire par une crise de foie et entraîner des maux de ventre ou des ballonnements. Dans cette situation, la cure détox permet d’alléger l'organisme”.

Que manger ?

L’experte recommande le premier jour de “manger de nombreux fruits et légumes ainsi qu’une petite quantité de féculents complets. Pendant une semaine, on peut boire tous les matins un jus de carotte, de pomme et de gingembre afin de détoxifier l’organisme. Il est recommandé de remplacer le café par une eau citronnée (un demi-citron pressé dans de l’eau chaude). Le soir, on se tourne vers une tisane digestive, au thym ou au romarin par exemple”.

Les contre-indications

Attention tout de même, cette cure est déconseillée pour “les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les patients souffrant de maladies hépatiques” explique la nutritionniste.

Et pour un repas équilibré, voici nos recettes ultra-légères pour l'après-fêtes !

Dans le même univers