• Connexion
  • Inscription
“Entre 2 et 3 fois moins cher” : Laurent Mariotte liste tous les avantages du fait maison en comparaison d’un plat préparé

Depuis maintenant quinze ans, Laurent Mariotte régale les papilles des téléspectateurs dans l’émission Petits Plats en Équilibre sur TF1. Le spécialiste gastronomique loue les bienfaits et avantages du fait maison.

Voir la suite de cet article plus bas“Entre 2 et 3 fois moins cher” : Laurent Mariotte liste tous les avantages du fait maison en comparaison d’un plat préparé
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

VIM/ABACAPRESS.COM

Laurent Mariotte est un inconditionnel du fait maison. Un amour que celui-ci partage depuis maintenant 15 ans auprès de millions de Français sur la première chaîne du PAF. “C’est le 10 novembre 2008 que l’émission Petits plats en Équilibre a vu le jour sur TF1”, a-t-il lancé sur les ondes de France Info. À l’occasion de cet anniversaire très spécial, l’expert culinaire a fait part des nombreux avantages que possède cette façon de cuisiner.

De véritables bienfaits

Face à la journaliste Célyne Baït-Darcourt, Laurent Mariotte est formel : les plats réalisés par nos soins sont bien meilleurs que les préparations industrielles. Et cela sur tous les points. “Quand on prend les mêmes ingrédients qu’un plat préparé et qu’on refait la recette à la maison, ça coûte entre deux et trois moins chers, explique-t-il. Avant de détailler : “L’inflation nous fait prendre conscience que [...] [Les plats préparés] sont très chers, ne sont pas bons pour nous, pour la planète et pour notre santé. Il y a du gras et du sucre. Il n’y a que des cochonneries”.

Une émission à l’image des Français

Dans l’émission Petits Plats en Équilibre, le but premier de l’animateur de télévision est de “reconnecter [les Français] avec la cuisine du quotidien, une cuisine abordable”. Pour ce faire, Laurent Mariotte réalise des recettes à l’image des habitudes de consommation des téléspectateurs. “Il y a peut-être un petit peu moins de viande, plus de légumineuses, plus de céréales” qu'auparavant, dévoile-t-il. Et pour apporter toujours plus de gourmandise dans chacune de ses préparations, ce dernier tente parfois de retravailler des recettes similaires en utilisant “d’autres techniques, d’autres assaisonnements qui [lui] viennent et qu’[il a] envie de mettre en avant”.