• Connexion
  • Inscription
Nos meilleures astuces pour cuisiner avec le beurre

Connu depuis des temps reculés, le beurre et sa fabrication pour la consommation a pris son essor à partir du Moyen-Age. La cuisson au beurre apparaît au xvème siècle et se développe à la Renaissance, période où elle est intégrée aux traités culinaires. Le saviez-vous ? Il faut 22 litres de lait pour en fabriquer 1kg


 


Parfois décrié, remplacé par la margarine ou l'huile ces dernières années, il mérite pourtant qu'on lui accorde une place en cuisine. Comme pour tout, l'essentiel reste la modération. Il est un véritable révélateur de saveurs en cuisine et en pâtisserie, une très grand majorité de Chefs le disent indispensable. Testez un cake réalisé avec du beurre et un autre réalisé avec de l'huile, celui au beurre a une saveur incomparable.


 


Sa couleur et sa saveur peuvent varier selon la saison, ce qui s'explique par la modification de l'alimentation des vaches qui le produisent.


 


Redécouvrons ce grand classique de notre cuisine et adoptons les bons réflexes avec les conseils de 750g.

Les bienfaits du beurre

1 / 5
Nos meilleures astuces pour cuisiner avec le beurre - Photo par BérengèreNos meilleures astuces pour cuisiner avec le beurre - Photo par Bérengère@ Bérengère
Icone flèche
Icone flèche
Icone flèche

Le beurre contient naturellement de la vitamine A (20g de beurre couvre 20 % des apports recommandés), bonne pour les yeux, la peau ou encore pour la croissance.
Il contient également de la vitamine D essentielle pour aider l'organisme à fixer le calcium.

 

Le beurre contient 82 % de lipides contre 100 % pour l'huile. Il est donc moins calorique avec 75kcal pour 10g contre 90kcal/10g pour l'huile.

 

Le beurre fait partie des ingrédients incontournables de la cuisine, plats ou desserts. Comme pour toutes les matières grasses, ce qu'il faut retenir est qu'il ne doit pas être brûlé.

 

Le beurre peut être utilisé pour des cuissons longues. Pour cela quand il commence à colorer, ajoutez un léger filet d'eau afin d'éviter une hausse de la température et une dégradation de sa saveur.

 

Il devient liquide à partir de 50°C et il commence à blondir à partir de 100°C et devient noisette à 165°C, température qu'il est impératif de ne pas dépasser. Incorporé dans une pâtisserie, il pourra par contre supporter de plus fortes températures.

 

N'hésitez pas à choisir différents beurres en fonction de l'utilisation. Certains sont plus adaptés à la pâtisserie (pâte feuilletée, crème au beurre) car moins riches en eau mais seront moins savoureux sur une tartine qu'un beurre de baratte. Le beurre salé pourra être utilisé aussi bien pour des recettes salées que sucrées.

 

Faites toujours chauffer la poêle avant d'ajouter le beurre qui doit grésiller doucement, cela évite qu'il ne se dénature.

 

 

Vidéo suggérée

Dans le mĂŞme univers