Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription
Stop aux pinceaux en silicone, rendez-moi mon pinceau à poils

Le pinceau en cuisine, c’est vital. On s’en sert pour dorer des pâtes, badigeonner une viande avec de la moutarde, imbiber des cakes, etc.

 

On ne saurait s’en passer.

 

Mais voilà que des petits malins ont fait courir le bruit que c’est plein de microbes et qu’il faut absolument les bannir de nos cuisines.

 

L’alternative proposée, ce sont les pinceaux en silicone.

 

Le silicone, il y a 20 ans, c’était l’apanage des chefs pâtissiers, avec toute une gamme de moules, dans différentes tailles et formes, qui vont aussi bien au congélateur qu’au four. Ils servent à  mouler à froid, comme pour faire des demi-sphères de gelée ou de ganache mais aussi à démouler des biscuits comme par magie. Ils sont bien pratiques par exemple pour faire cuire des plaques de biscuits qui vont servir à garnir des entremets.

 

Bref, le silicone pour les pros, c’est indispensable.

 

Ils sont arrivés chez les particuliers il y a une quinzaine d’année, grâce à la société Demarle qui a commencé à vendre les fameux moules flexipan lors de réunions type Tupperware. Ils sont devenus très populaires car ils permettent de faire des choses à la maison que l’on ne pouvait pas vraiment faire avant. 

 

Mais, comme à chaque fois que quelque chose marche, tout le monde cherche à se positionner sur le marché et l’on a vu déferler des moules en silicone à bas prix qui malheureusement ne sont pas aussi performants que les moules pro, pouvant même parfois être dangereux pour notre santé.

 

Ce qui m’agace dans cette histoire, c’est que les fabricants se sont mis à imaginer des tas d’objets en silicone. Si certaines idées sont bonnes, comme les pinces à embout en silicone, d'autres objets ne servent vraiment à rien, comme le pinceau en silicone. Il certainement hygiénique mais il est totalement inutile.

 

Impossible de dorer correctement un chausson ou une tourte avec un pinceau en silicone, ni d’imbiber un biscuit Les liquides n’adhèrent pas au pinceau et du coup, c’est juste une perte de temps.

 

L’argument de vente consiste à dire que les pinceaux ne sont pas hygiéniques. 

 

Je me suis renseignée auprès de chefs pâtissiers. Ils m’ont confirmé que si vous respectez certaines règles, il n’y a pas péril en la demeure.

 

La principale règle à respecter est de ne pas enfermer dans un tiroir ou dans une valise de chef un pinceau humide. Il faut qu’il sèche avant de le ranger, afin que les microbes ne prolifèrent pas. Evitez aussi de le laisser trainer sale et de le laver avec du produit vaisselle.

 

La bonne manière de faire : lavez votre pinceau immédiatement après utilisation avec de l’eau très chaude et laissez-le sécher sur du papier absorbant. Changez-le régulièrement.

 

A bas le pinceau en silicone et vive les bons vieux pinceaux en poils.

Vidéo suggérée

Recettes suggérées

Dans le même univers