• Connexion
  • Inscription
Voici pourquoi il faudrait se méfier des glaçons dans les fast-food !

Si l’été est la période idéale pour se désaltérer avec des boissons accompagnées de glaçons, il faudrait se méfier puisque ces derniers pourraient s'avérer être, dans certains cas, de véritables nids à bactéries.

Voir la suite de cet article plus basVoici pourquoi il faudrait se méfier des glaçons dans les fast-food !
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Le soleil est désormais au rendez-vous et les températures sont au beau fixe. L’été est arrivé, il n’y a pas de doute. Pour lutter contre la chaleur qui se fait de plus en plus ressentir, il n’y a rien de plus important que de bien se désaltérer. On vous parlait récemment d’une boisson encore plus hydratante que l’eau. Mais pour se rafraîchir encore plus, il n’y a rien de mieux que de miser sur le glaçon : notre sauveur en période de chaleur. Pourtant, ils peuvent cacher quelques mauvaises surprises…

De véritables nids à bactéries ?

Avec l’été, l’idée d’un bon soda rempli de glaçons dans un bon fast-food avec un délicieux burger nous fait rêver… mais pas pour longtemps. Si cela paraît anodin de choisir une boisson avec des glaçons, c’est peut être un mauvais choix, très mauvais choix. Une enquête parue dans le Daily Mail, il y a maintenant plusieurs années, avait analysé l’eau des glaçons de plusieurs fast food britanniques : McDonald's, Burger King, KFC, Starbucks, Café Rouge ou encore Nando, ont été passés au crible pour l’étude.

Verdict ? Le résultat fait froid dans le dos puisque 6 établissements sur 10 ont obtenu un mauvais résultat puisque l'eau de leurs glaçons contenait plus de bactéries que celle des toilettes. En effet, les glaçons ont souvent deux fois plus de bactéries que la dose que l’on retrouve habituellement dans l'eau potable.

Le problème ? Des machines pas suffisamment nettoyées et un respect aléatoire des règles d’hygiène par les équipes. Le Daily Mail explique en effet que “tout cela vient aussi de l’idée trop répandue que le fait de glacer de l’eau éliminerait les microbes au passage”.

Depuis l'enquête, certaines enseignes se sont engagées à renforcer leur normes de sécurité quand d’autres ont contesté les résultats.

Même constat dans les bistrots

Toutefois, les fast food ne seraient pas les seuls concernés par ce problème. En effet, l'entreprise “SonntagBlick” a présenté, il y a quelques années, les résultats d’une étude similaire concernant des établissements en Suisse. D’après les tests des chimistes, plus d’un cube sur quatre ne répondait pas aux exigences sanitaires en vigueur et contiendrait des bactéries.

Ainsi, face à ce résultat, Sara Stalder, directrice de la Fondation pour la Protection des Consommateurs, a rappelé que le risque d'intoxication existe, en particulier chez les personnes immunodépressives car "ces bactéries peuvent, par exemple, causer des maladies gastro-intestinales graves".

Les glaçons en été c’est ok, mais il faut toutefois se méfier, vous l’aurez donc compris.

Dans le même univers