• Connexion
  • Inscription
Vous utilisez certainement mal vos poêles antiadhésives et voici comment vous devriez faire

Nous sommes nombreux et nombreuses à avoir au moins une poêle antiadhésive dans nos placards. Elles permettent de cuire les aliments avec peu de matière grasse, sans que ces derniers ne s'accrochent au fond de la poêle. Comme tout ustensile de cuisine, il y a des précautions à prendre pour allonger leur durée de vie mais pas seulement.

Il a fallu attendre les années 50 pour voir arriver les poêles antiadhésives

Stock-Adobe

Son inventeur est français et s’appelle Marc Grégoire. Il est l’inventeur de la canne à pêche télescopique en fibre de verre. Pour répondre à la demande pressante de sa famme Colette, il met au point en 1955 une poêle qui n’attache pas. Il dépose un brevet sur le processus qui permet d’ajouter une couche de téflon (il utilise déjà ce dernier pour ses cannes à pêche) sur un disque aluminium. 

 

Le téflon quant à lui existe depuis 1938 dans l’industrie chimique. Il a évolué depuis ce temps, notamment depuis un scandale dans les années 90. Aujourd’hui, il ne contient plus  PFOA. 

 

En 1957, il s’associe à son ami Louis Hartmann, spécialiste du téflon. Ils créent ensemble la marque Téfal, contraction de « téflon » et « aluminium ». 

 

Si cette marque est aujourd'hui très connue, le succès ne vient pas avant les années 60 quand une photo de Jackie Kennedy est publiée aux Etats-Unis, tenant une poêle Tefal à la main. Seb s'empresse de racheter la marque Téfal, toujours aussi célèbre aujourd’hui.

 

Combien bien nettoyer et entretenir sa poêle antiadhésive ?

Il est important d'acheter une poêle antiadhésive de très bonne qualité. Ensuite, quelle que soit la qualité de départ, ce qui fait souvent défaut, c’est leur tenue dans le temps par manque d’entretien et/ou de précautions d'utilisation. 

 

Scandale du téflon, quelle marque de poêle antiadhésive privilégier ?

 

Voilà donc les précautions à prendre pour les garder plus longtemps, sans abîmer le revêtement.

 

  • Evitez de faire chauffer sa poêle à vide sur feu vif et d’une manière générale, n'utilisez pas la puissance maximale de votre plaque de cuisson, la chaleur résiduelle stocké dans la pôle est souvent suffisante pour cuisiner

 

  • Evitez d'utiliser des ustensiles en métal qui peuvent endommager le revêtement (les petites particules du revêtement peuvent alors passer dans les aliments et donc dans notre corps)

 

  • Quand vous terminez votre cuisson  évitez de mettre la poêle dans l’évier pour ne pas créer un choc thermique

 

  • Pour la même raison, évitez de mettre juste après la cuisson de l’eau froide mais attendez que la poêle refroidisse

 

  • Si vous ne la lavez pas au lave-vaisselle, évitez de gratter la surface à l’aide d’un matériel abrasif mais utilisez une éponge douce

 

  • Si votre poêle est très sale, saupoudrez la surface avec du bicarbonate de sodium, sans ajouter d’eau. Attendez 15 minutes puis retirez le bicarbonate et les résidus alimentaires avec un papier absorbant ou une éponge. C’est magique et il ne reste plus qu’à la laver.

Que faire si le revêtement de ma poêle est abîmé ?

S’il est rayé, qu’une partie de la surface s'effrite, il vaut mieux ne plus l'utiliser. Certaines marques redonnent un coup de jeune à des poêles antiadhésives en refaisant toute la surface. Ça s'appelle le rechapage. C’est le cas de la marque Cristel par exemple. Si vous ne pouvez pas la rénover, renseignez-vous auprès de votre commune pour vous débarrasser de vos ustensiles de cuisson de manière écologique en passant par la collecte des déchets. On évite bien entendu de mettre les poêles abîmées dans nos poubelles.

 

Et si vous mettiez nos conseils en pratique avec notre recette de filets de poulet à la crème, sauce tomates et riz pilaf.

 

 

 

Vidéo suggérée