• Connexion
  • Inscription
Alerte : ces gâteaux industriels font l'objet d'un rappel produit

On s'est tous promis qu'au retour des vacances, on arrêtait de grignoter des gâteaux. On s'est même juré de ne goûter que des en-cas équilibrés ! Mais entre la théorie et la pratique, il y a un monde... et on a vite craqué pour une tranche ou deux de quatre-quarts. Le hic, c'est que plusieurs marques de gâteaux industriels très ressemblants font l'objet d'un rappel. On vous dit tout.

Ces gâteaux du commerce peuvent être dangereux pour la santé. Adobe

A la rédaction de 750g, on s'est posé la question de quel était le goûter préféré des Français. Pour certains, les crêpes sont indétrônables. Pour d'autres, c'est la part de brownie fait-maison qui l'emporte haut la main. Mais dans un cas comme dans l'autre, encore faut-il avoir le temps de les cuisiner. Ce n'est pas toujours chose aisée. C'est pourquoi, bien souvent, on se tourne vers des gâteaux industriels qui ont le mérite d'être bien pratiques quand on a une tribu d'enfants qui reviennent affamés après l'école.

 

On entend d'ici les critiques houleuses des parents exemplaires et autres personnes prônant le mieux manger. On sait que beaucoup de produits industriels, à commencer par plusieurs marques de gâteaux, contiennent trop d'ingrédients et sont mauvais pour la santé lorsqu'ils sont consommés en excès. A tel point qu'un Français consomme en moyenne 4 kilos d'additifs par an.

 

Pour éviter de trop consommer de produits industriels, certains se sont lancés dans le batch cooking, comprenez le fait de cuisiner 2 heures le dimanche les bases de vos repas pour toute la semaine. Comme ça, ils n'ont plus qu'à cuisiner 15 minutes le soir. Mais parfois, on n'a juste pas le temps ni l'énergie d'aller faire des courses et de cuisiner quelque chose. Dans ces moments-là, on se tourne vers des plats et pâtisseries du commerce. Si c'est votre cas, regardez dans vos placards si vous n'avez pas récemment acheté ces marques de gâteaux qui font aujourd'hui l'objet d'un rappel.

1 - Que risque-t-on en consommant ce produit ?

Ces gâteaux sont rappelés car il se pourrait qu'il y ait un ou plusieurs corps étranger métallique dans le produit. Enfants comme adultes, ingérer un objet métallique peut être dangereux pour la santé, que ce soit en terme de réactions et d'effets secondaires qu'à cause des blessures que l'objet en lui-même peut générer. 

2 - Quelles marques de gâteaux sont concernées par ce rappel ?

Cette barre pâtissière fait partie des gâteaux rappelés. 

Méfiez-vous et lisez bien la liste jusqu'au bout car il n'y a pas qu'une marque qui est concernée par ce rappel produit de quatre-quarts et barres pâtissières de l'entreprise La Trinitaire alerte le site Rappel-conso.

 

La marque de quatre-quarts Ruz Ha Du vendue dans la France entière est rappelée pour les lots B164 à B199 des barres de 750g et de 450g. Même si vous les avez achetés il y a un petit bout de temps, vous pourriez être concerné puisque ces quatre-quarts sont vendus depuis le 13 juin. Ils ont une date de durabilité minimale qui s'étend jusqu'au 29/08. La même marque rappelle également ses barres pâtissières du même lot. Elles pouvaient être consommées jusqu'au 9 octobre d'après la date de consommation optimale indiquée sur le produit.

 

La marque de barre pâtissière Ty Délice est aussi rappelée. Ce rappel concerne la barre de 600g du lot B185, dont la date de consommation optimale est fixée au 2 septembre. 

 

Les lots B165 et B192 des barres pâtissières de la marque Matéo font aussi l'objet de ce rappel. Ce sont des barres de 600g vendues dans certaines collectivités. 

 

Enfin, la marque Ty Mam Goz toujours commercialisée par La Trinitaire est aussi concernée. Les produits rappelés sont les barres pâtissières correspondantes aux lots B178, B181, B186, B188 et B193. Pour info, il s'agit de gâteaux de 800g vendus dans toute la France.

3 - Que faire si j'ai acheté ces gâteaux ?

Si vous avez récemment acheté l'un de ces quatre-quarts ou l'une de ces barres pâtissières, il est recommandé de détruire le produit et de contacter le point de vente où vous les avez achetés. Un numéro destiné aux consommateurs, le 0800009180, est également mis en place pour répondre à vos questions. 

 

Vous avez jusqu'au 3 octobre pour faire ces démarches et bénéficier d'un remboursement. Ces mises en garde s'ajoutent à celles de la semaine dernière où les rappels concernaient déjà des quatre-quarts qu'il ne fallait pas consommer.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers