• Connexion
  • Inscription
Ce petit geste ne trompe pas ! Cet expert dévoile son astuce pour vérifier si votre poulet rôti est bien cuit

Dois-je le sortir du four maintenant ? Est-il vraiment cuit ? Est-il trop cuit ? Réussir la cuisson de son poulet n’est pas chose facile. C’est pourquoi aujourd’hui, on vous explique comment savoir quand la cuisson est parfaite. Voici les conseils de deux experts en la matière.

Voir la suite de cet article plus basCe petit geste ne trompe pas ! Cet expert dévoile son astuce pour vérifier si votre poulet rôti est bien cuit
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Il est dimanche, la pendule affiche midi. Une odeur de poulet envahit la cuisine et vient titiller les narines des plus gourmandes. Quelques pommes de terre pour accompagner la volaille. Un bon jus pour l’arroser. On en salive d’avance. Le ventre gargouille déjà. Il n’y a aucun doute, le poulet est le plat dominical familial par excellence.

 

Mais pour que le repas ne termine avec une viande trop rosée ou trop sèche, il y a tout de même quelques astuces à connaître afin de le réussir à la perfection. Nous sommes justement allés à la rencontre de Victor et Elena, tous deux à la tête de la rôtisserie Segar dans le 5ᵉ arrondissement à Paris. Ils nous ont ainsi dévoilé tous les secrets de cette volaille tant appréciée.

 

Aujourd’hui, petit focus sur la cuisson. On répond à la question suivante : comment savoir quand mon poulet est cuit ?

Le thermomètre à sonde

“C’est la viande la plus mangée dans le monde, qu’on ait 3 ans ou 90 ans” nous confie Victor. En effet, le poulet fait généralement l'unanimité, il n’y a aucun doute : “C’est très familial. Ça reste un élément fédérateur. En général, quand on mange un poulet rôti que ça soit avec des potes ou de la famille, on est souvent rassemblé autour d’une bonne tablée”. 

 

Et pour que la magie opère, la cuisson est un élément clé. En effet, la pire erreur en le cuisinant est de le faire trop cuire d'après les deux spécialistes en rôtisserie. Pour éviter la sur-cuisson, il est donc impératif de bien surveiller la cuisson.

 

Afin de vérifier que votre poulet est cuit, la première option est d’utiliser un thermomètre à sonde. Pour cela, il faut “le piquer à l'intérieur de la cuisse et il faut qu’il soit au minimum à 80 degrés”. Et faites attention, il est impératif de le piquer précisément dans la cuisson, car il s’agit “de la partie la plus rosée. Le blanc sera lui toujours plus cuit. C’est vraiment l'indicateur de la bonne cuisson du poulet”.

L’astuce de nos grands-mères

D’autres signes peuvent indiquer que votre poulet est cuit. En effet, les gérants de la rôtisserie Segar nous expliquent que “visuellement, la cuisse va se détacher un petit peu et à partir du moment où elle se détache, alors le poulet est parfaitement cuit”.

 

Les spécialistes nous rappellent que la cuisse ne représente pas un seul morceau du poulet, mais plusieurs petits morceaux ensemble qui forment une cuisse. Or, quand ce morceau commence à se détacher les uns des autres et que la cuisse se détache du coffre, alors la cuisson est terminée. Pour Victor, cette astuce est vraiment efficace : “il n’y a pas d’erreur. Vous pouvez être sûr que votre poulet est cuit. C’est un peu la technique des grands-mères”.

 

Ouvrez l'œil la prochaine fois et observez l'état de votre poulet pour en savoir plus sur sa cuisson !

Dans le même univers