Mon compte
  • Inscription
Comment faire pour que les pâtes ne collent pas après la cuisson ?

Combien de fois avez vous été déçus par des pâtes qui collent pendant ou après la cuisson ? 
On vous donne la clé pour ne plus jamais avoir de pâtes qui collent après cuisson... et même pendant !
 

La base

Les pâtes sont riches en amidon, qu'elles relâchent dans l'eau bouillante pendant la cuisson. C'est cet amidon qui peut faire coller les pâtes si on ne fait pas attention. 

 

La première chose à faire est de les faire cuire dans de l’eau vraiment bouillante afin que l’amidon se fixe sur les pâtes et se relâche moins dans l’eau.

 

La seconde chose à faire est d'égoutter immédiatement les pâtes une fois cuites, dans une large passoire, pour empêcher l'amidon de les faire coller.

 

Inutile de rincer les pâtes sous l'eau du robinet, cela les rendrait encore plus collantes en plus de les rendre insipides.

 

Une fois égouttées, ne laissez pas traîner les pâtes dans la passoire mais versez-les immédiatement dans la sauce. La sauce va bien s'amalgamer aux pâtes en leur évitant de coller. 
Si vous laissez vos pâtes refroidir, la sauce ne va pas bien s'amalgamer car l’amidon en refroidissant va former comme une coque autour des pâtes, ce qui empêche la sauce de pénétrer.

 

Pour aller plus loin et obtenir une cuisson et une tenue des pâtes parfaites, voici quelques autres astuces à retenir, afin que les pâtes ne collent pas non plus pendant la cuisson.

 

Les astuces à retenir afin d'éviter que vos pâtes ne collent

Comptez 1 litre d'eau pour 100 g de pâtes. 


Pourquoi autant d'eau ? Parce que les pâtes ont besoin de flotter pour se réhydrater, pour ne pas coller et pouvoir cuire de façon homogène. Si la quantité d'eau est insuffisante, les pâtes risquent de mal cuire et d'attacher au fond de la casserole.

 

Choisissez une large casserole avec les bords hauts, dans laquelle les pâtes pourront flotter aisément dans l’eau bouillante, sans être trop serrées. Il est important que la casserole ait deux poignées, afin d'assurer une meilleure prise au moment d'égoutter les pâtes.
L'eau ne doit pas dépasser les 3/4 de la hauteur de la casserole pour ne pas déborder lors de la cuisson.

 

Le couvercle n'est pas indispensable : généralement on cuit les pâtes sans couvercle pour pouvoir les remuer plusieurs fois pendant la cuisson et éviter les débordements.

 

Il est important de saler l'eau au moment de l’ébullition et en attendant que l’ébullition de l'eau reprenne avant d'y verser les pâtes.
Saviez-vous que le sel retarderait le moment de l'ébullition de l'eau. Ajouter le sel au bon moment va lui permettre de bien pénétrer au cœur des pâtes.

 

Ajouter un filet d'huile pendant que les pâtes cuisent dans l'eau ne sert à rien. La meilleure manière pour s’assurer que les pâtes ne vont pas coller au fond de la casserole c'est de les remuer plusieurs fois, surtout au début de la cuisson.

 

En respectant le temps de cuisson indiqué sur le paquet des pâtes, on va cuire les pâtes parfaitement “al dente” (à la dent en italien). Cela veut dire que “sous la dent” les pâtes doivent être tendres à l'extérieur et encore un peu craquantes à l’intérieur. C’est ce point de cuisson qui donne aux pâtes leur bonne tenue et les empêche de coller. 

 

Attention donc à ne pas faire trop cuire les pâtes : une surcuisson rend les pâtes moins digestes et risque de les faire coller.

 

Pour bien égoutter les pâtes, choisissez une large passoire à grands trous qui fera partir plus rapidement l'eau de cuisson des pâtes et son amidon. Une petite passoire va conserver plus longtemps l’amidon autour des pâtes et cela va les faire coller entre elles.

 

Vous savez tout maintenant pour que vos pâtes cuisent parfaitement et ne collent pas après cuisson. A vous de jouer avec notre recette des spaghetti à la puttanesca ou nos tagliatelles au saumon fumé.

 

Vidéo suggérée