• Connexion
  • Inscription
Comment infuser soi même ses alcools

De la vodka caramel au rhum arrangé en passant par les infusions à base d’herbes, on vous donne tous nos conseils pour infuser vous-même vos alcools et apporter une touche originale à vos cocktails.

Le processus d’infusion

Infusion Adobe Stock

Avant de commencer à préparer vos cocktails, il faut comprendre le processus d’infusion pour réaliser les meilleures combinaisons possibles. Sachez qu’il est plus facile d’infuser un alcool blanc comme le gin ou la tequila qu’un alcool brun, avec un goût bien plus prononcé au départ. La vodka est l’alcool le plus neutre, et également le plus simple à infuser, c’est un peu le joker. 

 

Infuser un alcool consiste à y ajouter un ingrédient afin de lui donner du goût. Vous pouvez ajouter des fruits, des herbes, du piment, des fruits secs, des épices, des agrumes… Bref vous avez un large choix à votre disposition, vous pouvez adapter vos recettes en fonction de vos goûts et de vos envies. 

 

Pour infuser, vous pouvez le faire petite dose par petite dose, ce qui vous permettra d’avoir plusieurs préparations, ou infuser toute la bouteille d’un coup pour avoir une unique préparation. Si vous utilisez des légumes, des fruits, des agrumes ou des piments, privilégiez des produits bio, sans pesticides, car l’alcool risque de faire ressortir les produits chimiques et donc de gâcher votre infusion. En plus c’est meilleur pour la santé, alors pas d’excuses. Lavez vos ingrédients puis laissez-les infuser dans votre bouteille. Comptez quelques heures pour une infusion avec du piment, car ce dernier dégage très vite ses arômes, entre 3 et 5 jours pour une infusion avec des fruits ou des herbes, une bonne semaine pour une infusion avec des fruits et comptez 2 semaines pour une infusion au gingembre ou à la citronnelle. 

 

Il ne vous reste plus qu’à filtrer votre mélange et à déguster. 

3 infusions testées et approuvées pour vous lancer

Infusion Adobe Stock

Même si on vous conseille d’innover en réalisant vos propres recettes en fonction de vos goûts, en suivant les consignes plus haut dans l’article, on vous propose de tester 3 infusions qu’on a nous même réalisées, pour un résultat plus que réussi. Suivez les dosages précis afin d’avoir une infusion à la fois douce et originale.

 

Gin infusé aux feuilles de clémentines

 

En plus d’être très simple, cette infusion est complètement anti-gaspillage puisque vous vous servirez des feuilles de clémentines pour infuser votre gin. Il vous suffit de prendre 6 feuilles de clémentines pour 20 cl de gin et de les laisser infuser 48 heures maximum. Votre gin est infusé, il ne vous reste plus qu’à choisir avec quel cocktail vous allez réaliser. Pour rester dans la thématique clémentine, prélevez un zeste de clémentine, ajoutez des glaçons dans un verre, versez-y le gin, du tonic, le zeste de clémentine et un tour de moulin à poivre. 

 

Saké infusé à la cerise

 

Pour la deuxième recette, on vous propose de voyager un peu et de partir en direction du Japon, connu mondialement pour son saké, un alcool qui peut se consommer aussi bien chaud que froid. Cette fois-ci, optez pour un fruit rouge comme la cerise que vous laisserez infuser 5 jours dans le saké. Comptez 5 cerises pour 20 cl de saké, et ajoutez quelques grains de poivre vert ainsi qu’un piment séché lors du dernier jour d’infusion. Dégustez ensuite votre saké avec un glaçon ou, si vous appréciez, votre saké légèrement tiède.

 

Vodka infusée à la cannelle 

 

Dernière infusion, avec de la vodka, sur des notes bien plus sucrées que les 2 préparations différentes, puisqu' il s’agit d’infuser la vodka avec une gousse de vanille, 2 bâtons de cannelle, 1 morceau de sucre et une branche de thym. Le dosage est calculé pour une bouteille de 70 cl, afin que tous les arômes se dégagent au maximum. Comptez une semaine d’infusion pour cette préparation. 

Vidéo suggérée

Dans le même univers