• Connexion
  • Inscription
Contaminations à la bactérie E.coli : quels sont les aliments à ne pas donner à des enfants de moins de 10 ans ?

Deux petites filles se trouvent aujourd’hui dans un état grave après avoir consommé du morbier faisant l'objet d’un rappel de produit. Certains aliments peuvent, en effet, parfois représenter un risque pour la santé des enfants. Une virologiste fait le point sur le sujet.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

L'événement est au cœur de l’actualité ces derniers jours : dans le Rhône, deux fillettes de 18 mois et 7 ans ont été hospitalisées dans un état grave après avoir été contaminées par la bactérie E.coli. Ces deux enfants avaient consommé en décembre dernier du morbier, un fromage dont plusieurs références avaient fait l'objet d’un rappel sanitaire. C’est d’ailleurs cette même bactérie qui avait déjà été mise en cause dans l'affaire des intoxications alimentaires liées aux pizzas Buitoni dans le Nord, il y a maintenant plusieurs mois. 

 

Face à la situation, il est important de rappeler que certains aliments représentent un risque pour la santé des plus jeunes. La virologiste Océane Sorel a partagé ses recommandations. Voici la liste.

Pourquoi les enfants sont-ils plus impactés ?

Certaines personnes sont plus exposées à des bactéries notamment à l’Escherichia coli parmi elles les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées mais également les enfants. En effet, les plus petits sont beaucoup plus sensibles et peuvent réagir de manière totalement différente que les adultes.

 

En cause ? Leur seuil de tolérance n’est pas le même, comme l’explique la spécialiste en légende d’un post Instagram

 

 “ - Pour un bébé < 5 ans : 500 bactéries suffisent à rendre malade la moitié des enfants exposés. (+ sensibilité 10 à 110 fois plus élevée que la pop générale pour le SHU)

- Pour un enfant de 6 à 10 ans : 3000 bact. pour rendre malade la moitié des enfants exposés (+ sensibilité 6 à 16 x plus élevée que la pop générale pour le SHU).

- Pour un enfant de 11 à 14 ans : 20 000 bact. pour rendre malade la moitié des enfants exposés (+ sensibilité 3 x plus élevée que la pop générale pour le SHU).

- Pour un adulte : 1 million de bact. pour parvenir au même effet”.

La bactérie escherichia coli, un vrai risque pour les enfants

La cause principale d’intoxications alimentaires graves chez les enfants entre 6 et 10 ans est causée par la bactérie  nommée escherichia coli. Cette dernière représente un risque sanitaire important puisque comme l’explique l’experte certaines souches de la bactérie “peuvent causer des diarrhées hémorragiques et le syndrome hémolytique et urémique (SHU, une complication très grave qui peut entraîner des séquelles rénales) pouvant aller jusqu’au décès”.

Quels aliments éviter ?

Afin de prévenir toutes intoxications alimentaires, certains aliments sont déconseillés avant 10 ans puisque “la bactérie est présente dans le tube digestif des animaux et il peut arriver que le lait et la viande soient contaminés avec des matières fécales, c’est pourquoi une source fréquente de E. coli est le fromage au lait cru et la viande crue/peu cuite”

 

Certains types d’aliments pourraient, en effet ,plus facilement développer cette bactérie. Il est donc préférable d'éviter les viandes crues et steaks saignants mais aussi les fromages au lait cru comme le morbier. Si le site du ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire conseille de respecter ces consignes jusqu'à l'âge de 5 ans, Océane Sorel étend toutefois sa recommandation jusqu'à l'âge de 10 ans. Elle explique ainsi que le risque décroît effectivement à partir de 5 ans mais qu'il reste toujours plus élevé que pour une population adulte.

Dans le même univers