• Connexion
  • Inscription
"Je suis désespérée ! Même les plus proches n'osent pas m'inviter” : la cheffe Stéphanie Le Quellec se livre sur l’une de ses frustrations

En tant que cheffe deux étoiles, comment appréhende t-elle la cuisine dans sa vie personnelle ? Stéphanie Le Quellec s’est confiée sur le sujet dans une interview accordée à Voici.

Voir la suite de cet article plus bas"Je suis désespérée ! Même les plus proches n'osent pas m'inviter” : la cheffe Stéphanie Le Quellec se livre sur l’une de ses frustrations
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Abaca

Si Stéphanie Le Quellec a accepté de participer à cette saison anniversaire de Top Chef en tant que jurée, c'est avant tout pour transmettre à la nouvelle génération. D’ailleurs, la cheffe a été très investie pour soutenir la brigade orange et l’histoire continue en dehors du programme. On vous apprenait récemment que l’ancienne gagnante de la saison deux avait invité deux candidats emblématiques de cette édition 2024, Valentin et Jorick à cuisiner dans son restaurant doublement étoilé La Scène. Le temps d’un repas à six mains, les trois chefs vont proposer un menu en dix services de haute voltige.

Mais si Stéphanie Le Quellec excelle dans son métier et est aujourd’hui devenue une référence dans le milieu de la gastronomie, on se demande où est la place de la cuisine dans sa vie personnelle quand on est une cheffe doublement étoilée ? La jurée de Top Chef confiée sur le sujet lors d’un entretien du 8 mars dernier accordé à Voici.

"Dans la vraie vie, je cuisine de manière très simple"

Quand on est une grande cheffe comme Stéphanie Le Quellec, il est légitime de se demander, comment elle appréhende la cuisine dans la vie de tous les jours ? En réalité, cela n’est pas toujours évident. Face à sa renommée, même ses amis sont parfois réticents à l’idée de l’inviter à manger : “Je suis désespérée ! Même les plus proches n'osent pas m'inviter, c'est un vrai sujet...".

Pourtant, pour la cheffe, cela est très clair : “moi, si vous venez à la maison, je ne vais pas vous faire du deux étoiles Michelin”. Même si elle met un point d’honneur à bien cuisiner, elle sait faire la part des choses et la cuisine gastronomique, c’est son métier. Dans sa vie personnelle, sa cuisine reste très différente : “dans la vraie vie, je cuisine de manière très simple, tout comme quand je sors, je ne vais pas que dans des restaurants étoilés, indique-t-elle. Mais, attention, si je vous fais une omelette, je m'efforcerai de faire en sorte que ce soit l'omelette de votre vie !"

Et la junk food, on en pense quoi ?

L’un des plaisirs coupables de la jeune génération reste sans aucun doute la junk food. Les fast food sont l’empire même de cette cuisine. Difficile de s’en passer. Mais quand sa mère est cheffe doublement étoilée, mange t-on aussi ce genre de cuisine ? Stéphanie le Quellec connaît bien cette problématique puisqu’elle est mère de trois garçons de 19, 18 et 6 ans. Et même si elle reconnaît que ses fils “apprécient la bonne cuisine”, elle ne leur interdit pas, bien évidemment, de céder de temps en temps à la tentation d’un bon Mcdo : "Il faut savoir rester ouvert à tout. Et puis, quand on a des ados à la maison, on ne leur dit pas : 'Non, maman a deux étoiles, tu ne vas pas chez McDo.' (Rires. )”.

Dans le même univers