• Connexion
  • Inscription
Pourquoi ferme-t-on les bouteilles avec un bouchon en liège ?

Casser le bouchon en liège en tentant de déboucher la bouteille, c’est comme perdre son morceau de pain dans la fondue : ça mérite un gage. A force de galérer, vous vous demandez pourquoi l'on ferme les bouteilles de vin avec un satané bouchon en liège. Dans 3 minutes, vous saurez.

D'où viennent les bouchons en liège ? Adobestock

Pour les 30 ans de Kévin, vous avez sorti le grand jeu. Au programme ? Musique, discussions entre amis et petite bouteille bien choisie de Saint-Emilion pour marquer le coup. Mais au moment de déboucher la bouteille, vous prononcez LA fameuse phrase : “Quelqu’un a vu le tire-bouchon ?”. Avoir une bouteille de Saint-Emilion, c’est bien. Réussir à enlever le bouchon en liège, c’est mieux. Mais au fait, pourquoi utilise-t-on un bouchon en liège pour les bouteilles de vin ? 

La gymnastique du liège

Les bouchons en liège sont souples et laissent passer l'air. Adobestock

Les bouchons en liège ne datent pas d’hier. On les utilisait déjà dans l’Antiquité pour fermer hermétiquement les amphores. Si vous vous demandez pourquoi du liège et pas un autre matériau, c’est tout simplement parce qu'il est à mi-chemin entre une gymnaste professionnelle et un chewing-gum : souple et flexible. Grâce à ses caractéristiques, le liège s’adapte à tous les pots.

 

Mais, progressivement, les amphores laissent place aux tonneaux pour stocker de plus grandes quantités de vin. Et qui dit fin des amphores dit “bye bye les bouchons en liège !” Les chênes d’où est extrait le liège se la coulaient douce sous le soleil Portugais, Espagnol ou Marocain. Ils se disaient “Yes ! c'en est fini des prélèvements dans notre écorce tous les 9 ans !” Mais leur repos fût de courte durée. Au 17ème siècle, ouverture de rideau et nouveau personnage sur la scène : la bouteille en verre.

 

Plutôt triangle des Bermudes ou cône de liège ?

Pourquoi utilise-t-on des bouchons en liège pour le vin ? Adobestock

Vous connaissez très certainement les bouteilles “Dom Pérignon”, mais savez-vous que ce moine a remis sur le devant de la scène nos chers bouchons en liège ? Il les taillait en cônes pour fermer ses bouteilles. De là, tout s’est enchaîné très vite. De la démocratisation des bouteilles en verre à l’industrialisation des bouchons de liège, il n’y a qu’un pas, comme l'explique l'article du site Bourrasse. Et puis, un beau jour, ou peut-être une nuit, le bouchon de liège en forme de cylindre s’est imposé comme la norme.

 

(Im)perméable

Le vin se bonifie avec un bouchon en liège de bonne qualité. Adobestock

Il faut dire que ce petit bout de bois a tout pour plaire. En plus d’être flexible, il est à la fois imperméable au vin mais perméable à l’air. Le vin s’oxygène, il évolue, mais ne coule pas comme le précise les auteurs du site Le vin pas à pas. C’est parce que le bouchon en liège laisse respirer le vin que ce dernier peut se conserver plusieurs années et se bonifier avec le temps, là où un vin avec un bouchon à vis doit se boire dans l’année par manque d’oxygène. 

 

Maintenant que vous savez que le bouchon en liège permet de conserver le vin dans les meilleures conditions, peut-être aimeriez-vous apprendre combien de temps se garde une bouteille

 

Sources : Bourrasse et Le vin pas à pas

Vidéo suggérée

Dans le même univers