Connexion

Quelle est la différence entre semoule et coucous ?

Pour vous semoule et couscous c'est du pareil au même ? Vous ne connaissez pas la différence et vous ne savez pas quel produit il faut utiliser pour préparer la recette de votre choix ? Nous avons décidé de faire toute la lumière sur cette question que tout un chacun se pose un jour ou l'autre !


La semoule, c'est quoi ?

Si on trouve couramment de la semoule issue du blé dur, elle peut aussi être fabriquée à partir du maïs (polenta), de l'orge, du manioc ou encore de l'épeautre. Les grains peuvent être plus ou moins fins. Ils sont obtenus à partir de céréales transformées dont les grains sont humidifiés, séchés et tamisés. Il ne s'agit finalement que d'un état entre celui de grains, cœur du grain et celui de farine.

Concassé plus ou moins finement, on obtient le boulgour gros ou fin, puis différentes tailles de semoule (moyenne, fine, très fine) et enfin farine de blé dur qui est en fait une semoule extrêmement fine.


Comment cuisiner la semoule ?

La semoule doit être cuite 5 à 10 minutes. Pour cela, on la place dans de l'eau, du bouillon ou du lait selon le plat ou le dessert réalisés. On compte 20g pour 25 cl si l'on fait de la soupe veloutée ou de la bouillie et environ 30g pour 25 cl si l'on réalise un gâteau. La cuisson peut également se faire au micro-ondes.

Le boulgour qui constitue le premier stade de transformation du grain. Dans sa mouture fine, il est la base du taboulé libanais et même s’il peut être cuit dans cette recette, il ne doit pas l’être. Il faut juste lui laisser le temps de gonfler dans l’huile et le jus de citron avant d’ajouter beaucoup de persil plat et de menthe…mais pas seulement.


Le couscous alors, c’est quoi ?

Les grains de couscous sont obtenus à partir de semoule moyenne travaillée avec de l'eau puis tamisée. Il s'agit d'une seconde transformation par rapport à la semoule. La semoule est pétrie, humidifiée, tamisée, calibrée, précuite, asséchée. Les grains sont irréguliers car formés par des grains de semoule agglomérés. Le terme couscous désigne aussi bien ce plat délicieux que le type de semoule.


Comment cuisiner le couscous ?

Si l’on respecte la recette traditionnelle, on part de la semoule de blé dur que l’on va travailler avec science à la main en effectuant un roulage bien précis. Mais heureusement pour nous, on trouve très facilement le couscous prêt à l’emploi que l’on devra juste déposer dans le panier vapeur du couscoussier avec un peu de beurre ou d’huile et qui s’imprégnera peu à peu des parfums envoûtants des légumes et épices mêlés. Tout le secret d’un bon couscous réside dans cette longue imprégnation aussi, on ne peut que conseiller aux addicts d’investir dans cette cocotte incontournable avec son compartiment vapeur.


Vous y voyez plus clair ? C'est le moment alors de tester nos recettes !

Taboulé libanais

Couscous

Gâteau de semoule aux pruneaux

Polenta

Gâteau de semoule au caramel

Semoule au lait

 

 

Vidéo suggérée