• Connexion
  • Inscription
Tuto zéro déchet : Comment utiliser des fruits et légumes pour teinter des tissus ?

Après avoir cuisiné quelques carottes fanes, artichauts et radis pour l’entrée, votre compost déborde d’épluchures en tous genres. Et si on alliait l’utile à l’agréable en recyclant ces restes pour en faire… de la teinture à textiles. Oui oui, c’est possible. On vous explique cette démarche zéro déchet pas à pas.


 

Des colorants naturels existent pour teinter nos vêtements. Adobestock

Pour dessiner des imprimés sur vos t-shirts, il y a deux solutions : acheter des produits tout prêts, souvent composés de produits chimiques, ou se servir dans le compost de la cuisine pour ne rien jeter. Zéro déchet, écolo et créatif, voici le tuto Do It Yourself signé Distinto Lisboa et Klow pour créer des imprimés.

 

Première étape : Trempez-le dans l'eau (et bircabonate)

Trempez votre vêtement clair (en lin, en soie, en coton ou en laine) dans un mélange d’eau et de bicarbonate de soude et portez le tout à ébullition pendant 30 minutes. Comptez 10 g de poudre pour 100 g de tissu. C’est certainement l’étape la plus importante, puisqu’elle prépare notre t-shirt à absorber la couleur de nos épluchures.

 

Deuxième étape : Trempez-le dans l'eau (et la pierre d'alun)

On égoutte le tissu, puis on le plonge dans un mélange d’eau et de poudre de pierre d’alun dans les mêmes proportions (10 g de poudre pour un tissu de 100 g). On porte à ébullition pendant 30 minutes.

 

Pendant ce temps, mélangez 10 cl de vinaigre blanc avec 2 cuillères à soupe de poudre de pierre d’alun. Plongez-y vos épluchures pour raviver leurs couleurs. Ils s’imprimeront mieux sur le tissu.

 

Des épluchures de quoi ? Pour une couleur ôcre pâle, optez pour des pelures d'oignons. Pour un foulard jaune qui ait du pep's, recyclez vos épluchures de carottes. Pour se débarrasser des mauvaises herbes en toute utilité, récupérez les ronces qui donneront une couleur jaune-verte. Vous êtes plutôt vert affirmé ? Avec des branches de thym ou des queues d'artichauts, vous aurez un vert kaki. Le lierre, les rosiers, les feuilles mortes, les feuilles de thé et les écorces seront aussi vos meilleurs amis. Bref, avec les teintures végétales, vous en verrez de toutes les couleurs ;-)

 

Votre tissu a fini de faire trempette ? Retirez-le du feu, rincez-le et trempez-le dans de l’eau claire pour bien nettoyer le tissu. Egouttez-le, puis étendez-le sur une table bien protégée (à moins que vous vouliez aussi customiser la table en question).

 

Troisième étape : ça fera un escargot tout chaud

Disposez vos épluchures comme vous voulez sur votre tissu, et roulez-le en boudin en prenant soin de fermer les extrémités avec des élastiques. Enroulez ensuite ce boudin de tissu sur lui-même, à la manière d’un escargot.

 

Quatrième étape : à la vapeur

Remplissez une casserole d’eau et placez une passoire ou un panier vapeur au-dessus. Déposez-y votre tissu et laissez cuire à la vapeur sous couvercle pendant une heure. Time’s up ? Déposez votre tissu dans un endroit humide pendant 3 à 5 jours sans le toucher.

 

Cinquième étape : un petit coup de repassage

Rincez à l’eau, faites sécher, repassez, puis renouvelez ces opérations avec, cette fois, du gros sel dans l’eau. Ca servira à fixer au mieux les couleurs. Comme ça, pas de risque que les couleurs ne déteignent au prochain lavage (à la main d’ailleurs, le lavage).

 

Source : Klow.co

Vidéo suggérée