• Connexion
  • Inscription
Voici pourquoi vous devriez manger des oignons rouges plutôt que des blancs

Découvrez pourquoi il est plus intéressant de privilégier la variété d’oignon rouge plutôt que le blanc dans son alimentation. 

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

L'oignon est sans doute l'aromate le plus couramment utilisé en cuisine. Il sert de base à de nombreux plats pour rehausser les saveurs et les arômes. De plus, il présente un intérêt considérable pour notre santé, car il renferme une vaste gamme d'antioxydants et de composés anti-inflammatoires qui contribuent à la prévention de diverses maladies.

Les oignons peuvent faire pleurer, mais c'est un signe positif

Lorsque vous découpez un oignon, vos yeux peuvent piquer et des larmes peuvent surgir. Bien que cette expérience puisse être désagréable, elle indique la présence de composés soufrés dans l'oignon. Ces antioxydants sont extrêmement bénéfiques pour notre santé. Les oignons sont riches en polyphénols, qui possèdent des propriétés anticoagulantes. Des études ont révélé qu'ils empêchent l'agglutination des plaquettes sanguines, réduisant ainsi le risque de formation de caillots responsables des accidents vasculaires cérébraux.

Optez pour les oignons rouges plutôt que les blancs !

Selon plusieurs études, les oignons blancs ont le taux le plus bas de polyphénols. Selon une analyse de l'Université A&M du Texas, leur teneur est en moyenne inférieure à 1 % de celle des oignons rouges. En comparaison, les oignons rouges contiennent 100 fois plus de polyphénols que leurs homologues blancs, ce qui en fait logiquement un choix supérieur pour vos prochaines salades et autres recettes. Cette disparité pourrait être attribuée aux anthocyanes, les pigments qui confèrent aux oignons rouges leur belle couleur violacée. Il est également conseillé de privilégier les variétés d'oignons plus piquantes, car elles sont également plus riches en composés soufrés et en antioxydants. Par ailleurs, les oignons verts ou ciboules ne devraient pas être négligés non plus. Des chercheurs japonais ont analysé leur teneur en phytonutriments et les résultats ont montré que les taux de polyphénols et d'antioxydants étaient légèrement inférieurs à ceux des oignons bruns.

 

Dans le même univers