• Connexion
  • Inscription
Vous détestez la coriandre ? Voici pourquoi d’après la science

Vous détestez la coriandre ? Ce n’est pas de votre faute, c’est dans votre ADN ! Une étude a enfin expliqué ce phénomène.

Voir la suite de cet article plus basVous détestez la coriandre ? Voici pourquoi d’après la science
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

La coriandre fait souvent débat. Soit on adore, soit on déteste, mais il y a rarement de juste milieu concernant cette herbe aromatique. D’ailleurs, beaucoup trouvent que sa saveur rappelle le savon. A vrai dire, c’est normal qu’elle crée autant de débats. Plus qu’une question de goût, une étude a montré que c’était la génétique qui était responsable de notre ressenti sur cette plante.

La coriandre divise et c’est normal

La molécule nommée Coriandrum sativum, qui est aussi présente dans les savons, serait à l’origine du goût savonneux que ressentent des personnes en mangeant de la coriandre. Pour certains, cette sensation serait plus prononcée que pour d’autres.

Une étude scientifique a été menée auprès de 14.600 participants. Grâce à plusieurs travaux, les chercheurs ont pu constater une différence génétique entre ceux qui aiment le goût de la plante et ceux qui ne l'apprécient pas. D’après Science et Vie, cela dépendrait “d’une variation dans un groupe de gènes de récepteurs olfactifs situés sur le chromosome 11. Parmi eux, le gène OR6A2 possède une grande capacité de liaison avec plusieurs aldéhydes que l’on retrouve notamment dans les savons”.

Ainsi, chez certains individus ce gène serait plus élevé ce qui les rendraient plus sensibles à ce goût de savon dans la coriandre.

Différents facteurs

Une autre étude menée par des chercheurs de l’Université de Toronto au Canada a montré que cette aversion pour la coriandre dépendait de plusieurs facteurs notamment ethnoculturels. D’après les recherches, selon les régions, le pourcentage des personnes n’aimant pas la coriandre variait de 3% au Moyen-Orient, 4% pour les Hispaniques, 7% pour les Asiatiques du sud, 14% pour les personnes d’origine africaine, 17% pour les Caucasiens et 21% pour les Asiatiques de l’est. Vous saurez donc désormais que le fait de ne pas aimer la coriandre est une question de gène !

Et pour ceux qui aiment cette herbe aromatique, voici 5 recettes savoureuses avec de la coriandre.

Dans le même univers