• Connexion
  • Inscription
Asperges aux morilles et parmesan
Imprimer

Réalisez cette recette et partagez votre photo !

Avatar de Communauté 750g
Par Communauté 750g

Des asperges blanches, de bon calibre, des morilles fraîches, du parmesan râpé et en copeaux

Ingrédients (4 personnes)

  • 60 g de Parmesan en morceau
  • (pour les copeaux)
  • Jus de veau10 cl de jus de veau En direct des producteurs sur Logo Pourdebon
  • Parmesan râpé60 g de Parmesan râpé
  • mais la texture sera moins ferme)
  • 12 morilles fraîches de belle taille
  • (on peut utiliser des congelées
  • Asperge blanche20 asperges blanches (grosses)

Préparation

Préparation :
Cuisson :
  1. Peler les asperges en veillant à bien enlever les parties filandreuse;
    Calibrer les asperges à la même longueur.
    Les blanchir dans une grande quantité d'eau bouillante salée, à laquelle vous aurez ajouté les 5 cl de vin blan sec et le morceau de sucre, ceci pendant 2 à 3 minutes en veillant à les garder encore fermes.
    Les égoutter dans un linge pour en extraire l'eau (replier le linge pour les garder tièdes.
    Nettoyer les morilles dans plusieurs eaux pour bien éliminer la terre et le petits cailloux.
    Sécher les morilles dans un linge.
    Dans une poële, faire fondre et mousser 25 g de beurre et y faire sauter les morilles pour qu'elles rendent leur eau de végétation qu'il faudra jeter, saler et poivrer au moulin avnt d'arroser avec le jus de veau puis réserver au chaud.
    Faire mousser le beurre restant dans une cocote, y placer les asperges, les enrober dans le beurre qui doit rester "noisette". Mener la cuisson durant 5 à 6 minutes. Vérifier avec la pointe du couteau.
    En fin de cuisson saupoudrer avec le parmesan râpé, bien enrober les asperges.
    Dresser 5 asperges sur des assiètes chaudes, disposer 3 belles moriles par personne, un peu de jus des morilles et quelques copeaux de parmesan finiront l'assiette.

Conseils

Bien veiller à peler correctement les asperges.
Bien veiller à la cuisson dans le beurre (pas trop chaud)
Ne pas garder le jus de végétation des morilles qui est toxique chez les morilles fraîches.
Chez moi en Alsace, l'arrivée des asperge coincide souvent avec celle des morilles. Ce plat existe dans ma famille depuis 3 générations et je continue de récolter mes morilles dans les "coins secrets" de mon grand-père.

Commentaires

Idées de recettes
Vidéo suggérée