• Connexion
  • Inscription
Burger King attaqué en justice par des clients qui jugent les burgers trop petits par rapport à ceux des publicités

Des consommateurs américains accusent la chaîne de fast-food Burger King de tromperie sur la taille de ses sandwichs. L'affaire est devant la justice aux Etats-Unis.

Voir la suite de cet article plus basBurger King attaqué en justice par des clients qui jugent les burgers trop petits par rapport à ceux des publicités
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

Pour eux, c’est un problème de taille. Des consommateurs américains ont saisi la justice, ils accusent de publicité mensongère la célèbre chaîne de restauration rapide Burger King. Comme le rapporte l’agence Reuters, ces clients mécontents jugent les sandwichs trop petits par rapport à ceux affichés lors des campagnes publicitaires du géant des burgers. Ils ont notamment pris pour exemple le Whoppers, qui serait 35 % plus gros sur les publicités que dans la réalité. Les plaignants accusent la compagnie Burger King de représenter des hamburgers avec des ingrédients qui "débordent sur le pain", donnant l’impression d’être mieux garnis que ce qu’ils sont en réalité.

Une plainte validée par la justice

Après avoir pris en considération la plainte déposée en avril 2022, le juge Roy Altman a validé le recours en justice confirmant les dires des consommateurs mécontents. Dans sa décision publiée le 25 août dernier, l’homme de loi a également accordé aux clients le droit de poursuivre des actions pour négligence et enrichissement sans cause. Une interprétation difficile à entendre pour les représentants de Burger King qui ont rétorqué que la chaîne n'était pas tenue de livrer des hamburgers ressemblant "exactement à la photo".

Burger King contre-attaque

Quelques jours après, la chaîne de fast-food s’est exprimée à travers un communiqué de presse relayé par Reuters. Selon elle, "les affirmations des plaignants sont fausses"."Les steaks de bœuf grillés présentés dans notre publicité sont les mêmes que ceux utilisés dans les millions de sandwichs Whopper que nous servons à nos invités dans tout le pays", peut-on également lire. Pour le moment, aucun arrangement à l’amiable entre l’entreprise et les consommateurs n’a été trouvé.

Et Burger King ne serait pas la seule compagnie à être dans le collimateur de la justice. Plusieurs chaînes de fast-food sont également dans le viseur des autorités comme McDonald’s, Taco Bell ou encore Wendy’s.

Dans le même univers