• Connexion
  • Inscription
Cette invention culinaire est la plus dingue de l’année : découvrez cette glace qui ne fond pas !

On en rêvait, c’est désormais chose faite : une glace qui ne fond pas vient d’être récemment créée. Avec la chaleur, manger un sorbet a toujours été la bonne astuce pour se rafraîchir. Le seul problème ? En quelques minutes, elle fond et dégouline partout sur nos mains qui deviennent collantes : impossible de la finir. Heureusement, ce temps est désormais révolu puisque des chercheurs japonais ont réussi à mettre au point une glace qui ne fond pas. On vous explique tout.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Adobe Stock 

Si vous en doutiez, on vous le confirme : les Français raffolent de la glace. En effet, ils en consommeraient pas moins de 360 millions de litres, soit 6 litres de glaces par habitant et par an. Si on retrouve désormais des goûts très originaux comme anis, violette ou même bubble gum, le parfum qui remporte tous les suffrages reste la vanille. Elle devance de peu le chocolat, le café, la menthe, la pistache ou encore le caramel.

Côté sorbet, c’est la fraise qui tire son épingle du jeu ; non loin derrière se classent le citron, la noix de coco et le cassis. Si en été, elles sont idéales pour nous rafraîchir, elles fondent parfois si vite qu’on n’a pas le temps de les déguster. Une déception qui se fera désormais peut-être plus rare puisqu'un traiteur japonais a réussi à créer l’impensable : une glace qui ne fond pas. Une vraie révolution culinaire qui nous laisse sans voix.

Une glace au chocolat qui ne fond pas, une première

Après plusieurs mois de recherches, un traiteur japonais a mis au point une glace au chocolat qui résiste à la chaleur. Cette crème glacée a été baptisée “ZuT”. Son pouvoir ? Résister à plus de 35 degrés pendant une heure et ne pas fondre. C’est un véritable record comparé aux glaces classiques. Une opération qui a réussi grâce à un processus de fusion.

En effet, à cause des fortes températures, les liens entre le gras du lait, l’eau et les bulles d’air de la glace se dissolvent, ce qui la fait fondre. Après de nombreuses expériences, les chercheurs ont réussi à retarder la destruction de ces liens. Pour cela, ils ont ajouté plusieurs ingrédients naturels à la recette. Une préparation qui restera, bien entendu, secrète.

Une invention créée pour les personnes âgées

Si cette glace sera idéale pour l’été, ce n’est pas pour cela qu’elle a été créée. À vrai dire, les nutritionnistes du groupe Nakasho fournissent des repas aux maisons de retraite. Or, ils ont été confrontés à la maladie de la "dysphagie" qui provoque un sentiment de blocage lors de la déglutition. Face à cette pathologie, les Ehpad avaient dû retirer plusieurs aliments comme la glace notamment qui fond beaucoup trop vite. Une nouvelle qui avait peiné les personnes âgées qui dégustaient avec plaisir ce petit plaisir sucré.

L’entreprise s’est donc penchée sur ce problème pour tenter de le résoudre. C'est désormais chose faite !

À l'avenir, le groupe souhaiterait commercialiser ce nouveau produit à une plus large échelle. Pour l’instant, cette glace est disponible en trois parfums : chocolat, fraise et yaourt, au prix de 6 euros le pot.

Dans le même univers