• Connexion
  • Inscription
Enfin de vraies astuces pour économiser sur vos courses

Vous n'échapperez pas au sujet sur les économies à faire en faisant ses courses. La faute à l’inflation galopante. A moins de vivre dans une grotte, vous avez forcément remarqué vos courses coûtent plus cher et que nous sommes nombreux à vouloir/devoir faire des économies sur notre budget alimentation. On vous donne de vraies astuces pour y arriver.

Astuces pour faire des économies quand on fait ses courses 

Le sujet est repris par tous les médias avec plus ou moins de succès. Le média BFMTV, après une chronique un peu succincte s’est fait grandement critiquer sur Twitter. Il faut dire que leurs astuces étaient vraiment basiques, comme celle de ne pas faire les courses en ayant faim ou celle de regarder dans les rayons du bas dans les grandes surfaces. Qui a encore besoin de ce genre de conseils ? Le bonne nouvelle est que les réactions vives de certains internautes nous ont motivé pour partager avec vous nos meilleures astuces pour faire des économies sur vos courses.

 

Voir notre article Économiser 5000 € par an sur vos courses, c'est possible grâce à ce site.

La hausse des prix dans l'alimentation : les faits

Inflation produits alimentaire / Stock-Adobe

En avril, la hausse des prix alimentaires a été de + 3,8% selon l'Insee et ce chiffre va aller en augmentant. En juin, il devrait atteindre les 6%. Cette inflation n’était pas arrivée en France depuis les années 80. On la remarque notamment sur les pâtes, les huiles, la viande, le poisson, le café, les fruits, les légumes, etc.

 

Pour découvrir les pourcentages de hausse par type d’aliments, nous vous conseillons cet article : 6 graphiques pour comprendre pourquoi vos courses coûtent de plus en plus cher.

 

Cette augmentation des prix dans le domaine alimentaire est due à plusieurs facteurs : les matières premières qui coûtent de plus en plus en plus cher, tout comme le conditionnement des aliments à cause du coût des emballages qui explose mais aussi le coût des transports qui augmente lui aussi en raison de l’augmentation du prix des carburants. 

 

C’est sans compter la guerre en Ukraine qui a aussi des répercussions. Par exemple, le coût plus important des aliments pour nourrir les animaux pèse sur le prix de la viande.

Nos astuces pour économiser sur vos courses

Silvia-Santucci

Dans cet article, nous faisons le maximum pour aller plus loin que les conseils basiques que l'on trouve habituellement. Ce sont les conseils que nous suivons pour nos propres courses.

 

Acheter plus de produits bruts

 

Nous en sommes convaincus depuis longtemps. En achetant des produits bruts et en les cuisinant, nos repas sont plus économiques. Un exemple tout bête : un bocal de sauce arrabiata pour faire vos pâtes coûte de 1,99 à plus de 5 euros selon les marques. Si vous avez des tomates concassées en boîte et que vous faites la sauce vous-même, ça peut vous coûter moins de 1,5 euros.

 

De la même manière, évitez les salades en sachet, les barquettes de carottes râpées, le fromage déjà râpé, les plats préparés, etc. Saviez-vous qu’un poulet entier revient moins cher que des morceaux découpés, des lentilles sèches moins chères que des lentilles cuites, etc. ?

 

Faire ses gâteaux et ses biscuits est sacrément économique et permet d’éviter les emballages. Idem pour les tartes et autres desserts quand vous invitez des amis.

 

Voir notre article Carottes brutes versus barquette de carottes râpées.

  

C’est pareil dans un domaine proche de l’alimentaire : si vous faites votre lessive maison, le bidon va vous coûter un peu plus d’1 euro contre plus de 7 euros dans le commerce.

 

Acheter en vrac

 

On le précisait plus haut, les emballages coûtent de plus en plus en plus cher pour les industriels, que ce soit le carton ou le plastique, ce qui a une répercussion sur les produits. Acheter en vrac permet d’éviter cet écueil, à condition de vérifier au préalable les prix au kilo des ingrédients en vrac versus ceux qui sont emballés.  

 

Chercher les produits dont la date de péremption est proche

 

On trouve dans chaque supermarché mais aussi dans les épiceries bio un rayon dédié aux produits dont la date de péremption est proche. Les promos vont jusqu'à moins 50% de réduction. C’est bon pour nos économies et pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Faites néanmoins attention et n'achetez que si vous êtes certain de transformer cet ingrédient rapidement en plat.

 

Faites vos courses moins souvent

 

On vous rassure, nous ne sommes pas en train d'enfoncer une porte ouverte. Avez-vous remarqué que lorsque vous allez faire une course car il vous manque un produit, vous allez dans la majorité des cas acheter une ou deux choses en plus ? Et que si vous n’étiez pas aller chercher cet ingrédient, vous auriez évité ces achats supplémentaires ? Soyez organisés pour ne plus avoir besoin de ces passages express qui plombent votre budget. Et, s'il vous manque un seul ingrédient, réfléchissez et soyez créatif, vous avez certainement de quoi le remplacer chez vous. Les recettes ne sont pas des expériences scientifiques et vous ne pouvez même pas imaginer tout ce que l'on peut changer sans les rater. Si si !

 

Inspecter vos placards

 

Même dans une petite cuisine, vos placards regorgent de trésors insoupçonnés. Faites une pause courses de temps en temps pour utiliser les produits qui vont finir par atteindre leur date de péremption. Quitte à n'acheter qu’un ou deux produits frais pour les utiliser, vous allez faire de sacrées économies.

 

5 apéros à faire avec une simple boîte de conserve.

 

Faites de même avec votre congélateur, nous avons tous tendance à stocker des choses sans avoir une gestion rigoureuse des stocks.

 

Cuisiner des aliments naturellement bon marché  

 

Légumes, légumineuses, pommes de terre, céréales et œufs sont plus économiques que la viande et le poisson. Sans devenir végétarien, on peut diminuer sa consommation de viande et de poisson. Les légumes permettent de faire une multitude de plats, associés ou non à des céréales. 

Saviez-vous qu'associer dans un même plat des céréales et des légumineuses (légumes secs) permet d'avoir un apport en protéines équivalent à de la viande ou du poisson ? 

 

On ne va pas vous empêcher d'acheter de la viande ou du poisson mais gardez en tête qu’en apprenant à cuisiner les morceaux économiques, vous allez faire des économies et vous régaler de plats mijotés.

 

Idem pour les poissons. Optez pour des poissons de saison et regardez bien les prix au kilo pour choisir des poissons économiques comme le maquereau ou les sardines. Optez pour des plats comme du curry en ajoutant autant de légumes que de poisson pour diminuer le grammage de poisson par personne. 

 

10 plats délicieux à moins de 2 euros par personne.

 

Traquer le gaspillage alimentaire 

 

On vous fait grâce des chiffres mais les quantités de nourriture que nous jetons en tant que consommateur sont phénoménales et grèvent forcément notre budget. En France, ce sont les fruits et les légumes que nous jetons le plus.

 

L'idéal est de ne pas les acheter en trop grosses quantités et surtout de ne pas les acheter machinalement. Vous devez avoir une idée du plat que vous allez faire avec pour les cuisiner dans l’idéal en rentrant de vos courses. Si vous ne les utilisez pas de suite, soyez vigilant au fil des jours, quant à leur état de maturité et n’hésitez pas à les recycler. Des pommes abandonnées dans un bol qui deviennent un peu molles peuvent finir en compote, des légumes un peu flétris seront très bons dans une soupe ou dans un gratin, voire dans une quiche.

 

Quant aux restes de salades, on aime l'idée d’en faire un pesto avec de l’ail pelé et râpé, de l'huile d’olive, des amandes ou des noix et du parmesan râpé.

 

Plein d'idées dans ces articles : Les restes, comment les recycler et 10 astuces de chefs pour ne rien gâcher.

Vidéo suggérée

Dans le même univers