• Connexion
  • Inscription
Carottes en vrac vs barquette de carottes râpées : pourquoi une telle différence de prix ?

Si la différence n’est pas flagrante sur des carottes standards, l’écart de prix saute aux yeux lorsque l’on se tourne vers le bio où les prix peuvent grimper jusqu’à 10 euros le kilo pour des carottes râpées contre 2 euros pour des carottes bio en vrac. Qu’est-ce qui explique qu’on passe du simple au double, voire jusqu’à 5 fois plus cher, quand on achète des carottes râpées prêtes à consommer ? 


 

Pratique entre deux réunions

Carottes râpées ou en vrac ? Adobestock

Lavées, épluchées, râpées et assaisonnées, les salades de carottes du commerce sont prêtes à être consommées telles quelles. C'est super pratique quand on n’a pas eu le temps de se préparer une lunchbox ou que l'on est pressé et que l’on ne veut pas manger un sandwich. Pratique donc, mais aussi healthy puisque les barquettes de carottes râpées sont pour la plupart notées A au nutri-score, ce qui est la meilleure note.

 

Les carottes passent ensuite dans différentes machines pour être épluchées et râpées. Mais cette solution de facilité a un coût : le prix des carottes râpées du commerce est en partie justifié par le coût de la main d'œuvre et des infrastructures pour transformer le produit. S'il ne nous reste qu'à se mettre à table, c'est bien parce que l'on a préparé les carottes à notre place. C'est un peu un service que l'on paye.

 

Quid des additifs ?

Qu'y a-t-il dans les carottes râpées du commerce ? Adobestock

Les carottes non bio sont très souvent lavées à l'eau chlorée. Pas de panique : le taux de chlore est très régulièrement contrôlé pour ne pas dépasser les limites réglementaires. 

 

Une fois placées en barquette, ces carottes s’accompagnent souvent d’additifs. Pour en avoir le coeur net, retournez votre salade et cherchez dans la liste des ingrédients la mention d’épaississants, généralement de la gomme xanthane et de la gomme guar. 

 

 

Ces salades contiennent-elles des conservateurs ?

Que trouve-t-on dans les carottes râpées ? Adobestock

Selon les marques, il peut également y avoir des conservateurs. C'est parfois bien pratique : à la maison, des carottes râpées doivent être consommées dans les 24 heures, là où une barquette de carottes râpées du commerce se gardera en moyenne une dizaine de jours. Voilà pour les barquettes. Mais qu'en est-il des sachets ?

 

Mises en sachet, les carottes râpées se conservent quelques jours sous "atmosphère protectrice”. C'est-à-dire ? Concrètement, les industriels retirent l’oxygène dans l'emballage pour ralentir l'oxydation des carottes. Résultat : elles s'abîment moins vite qu'une assiette de carottes laissée à l'air libre. 

 

Le prix d’une barquette, d’un bocal ou d’un sachet de carottes râpées est donc jusqu’à 70% plus cher (dans les extrêmes, mais 40% en moyenne) du fait de son temps de conservation, plus élevé que des carottes râpées maison. Si c'est la raison principale de votre achat, vous serez ravi d'apprendre que les carottes de garde se conservent 8 jours dans le bac à légumes de réfrigérateur. Il suffit ensuite de les râper juste avant de passer à table pour ne rien gaspiller. 

 

On paye quoi d’autre dans ce prix ?

Carottes en vrac ou râpées : la différence de prix. Adobestock

La sauce, évidemment. Si l’ingrédient majoritaire est la carotte, la liste des ingrédients ne se finit pas là. On y trouve de l’huile de colza, du vinaigre et de la moutarde. C'est logique : que serait une salade prête à l’emploi s’il fallait composer sa vinaigrette soi-même ? Mais cette sauce est parfois très présente, au point de masquer le goût des carottes qui baignent dedans. Toutefois, ne jetons pas la pierre aux industriels, beaucoup de marques ont fait des efforts de ce côté-là.

 

C’est ce mélange acide qui agit comme un conservateur naturel pour garder notre salade une dizaine de jours au frigo, mais c’est aussi lui qui fait que l’on compte 254 mg de sodium dans des carottes râpées du commerce contre 64 mg dans les crudités maison. Car, point noir des carottes râpées à manger sur le pouce, les marques y ajoutent sucre, sel et amidon modifié de pomme de terre.

 

Enfin, on ne vous apprendra rien en disant que le stockage et le conditionnement du produit ont aussi un coût qui se répercute évidemment dans le prix d’achat. Un prix matériel -la barquette ou le sachet- mais aussi écologique. Toutes ne se recyclent pas.

 

En bref : une différence de prix justifiée par le côté pratique

Les carottes râpées sont pratiques et font gagner du temps. Adobestock

On aime les carottes, au point d’en consommer en moyenne 9,2 kg par an et par ménage. Et comme le dit si bien l’adage : quand on aime on ne compte pas, pas vrai ? Pourtant, nous, on a compté (même si on aime les carottes).

 

En achetant des carottes râpées prêtes à consommer, vous achetez un service qui vous fait gagner du temps. Voilà ce qui explique en grande partie la différence de prix de ces salades fraîcheur. Ajoutez à cela les emballages, et vous comprendrez pourquoi les carottes râpées au rayon frais coûtent de 2 à 5 euros le kilo, contre 1 à 2 euros en vrac aux rayons légumes.

 

Sources :

La quotidienne, Ciqual, Carrefour

Vidéo suggérée

Dans le même univers