Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Faut-il assaisonner la viande avant ou après cuisson ?

Faut-il saler, poivrer, épicer, aromatiser les viandes avant la cuisson ou après ? La question divise les rôtisseurs depuis la nuit des temps. Essayons de mettre les choses au clair.

 

Généralement, devant le barbecue ou la poêle à frire, on s’affronte surtout sur la question du sel. Il y a ceux qui veulent saler tout de suite et ceux qui veulent attendre que la viande soit sur le plat de service, pour la saupoudrer d’un geste auguste, comme le fameux boucher turc Nusret Gökçe (également connu sous le nom de salt bae). Alors qui suivre ? 

  

Saler avant - saler après 

 

Un peu de physique pour commencer : le sel est hydrophile, c’est-à-dire qu’il attire l’eau. Lorsqu’on le saupoudre sur un aliment, il en capte le jus. C’est pour cette raison qu’on l’utilise pour faire dégorger certains légumes, comme les courgettes, les aubergines ou le concombre. 

  

Concernant la viande, si vous la salez avant cuisson, le sel risque d’attirer son jus, lequel atterrira dans votre poêle. Résultat : une viande sèche. On préférera donc saler en fin de cuisson. Si vous voulez faire sortir un peu de jus de la viande - pour le déglacer par exemple - salez à mi-cuisson.

  

Notons cependant que, pour certains, le salage post-cuisson ne permet pas d’assaisonner la viande de façon uniforme, le sel restant à la surface du produit. Ce qui peut poser problème pour les pièces de viande très épaisses. Pour eux, mieux vaut donc saler juste avant la cuisson et poêler immédiatement la pièce, avant que le sel ne la fasse dégorger.

 

Le poivre, les herbes et les épices

 

Lorsqu’il est chauffé à haute température, le poivre devient âcre. Mieux vaut donc poivrer la viande à la fin de la cuisson pour qu’il développe tous ses arômes. De la même façon, les herbes aromatiques (thym, romarin) et les épices perdent leurs saveurs sur un feu trop vif. On préférera donc les incorporer à la sauce qui accompagnera la viande : sauce béarnaise (à l’estragon et au cerfeuil), sauce tartare (persil, cerfeuil, ciboulette, estragon), sauce poivrade (au poivre mignonnette) etc.

 

Faut-il saler les marinades ?

 

Toujours en raison des propriétés hydrophiles du sel, il est préférable de ne pas saler les marinades des viandes. En fonction de votre école, la viande pourra être salée par la suite, juste avant d’être saisie à la poêle/au four ou avant le service.

Vidéo suggérée