• Connexion
  • Inscription
Que risque-t-on si on laisse son beurre sur le plan de travail ?

 


Saviez-vous que nous sommes les plus gros consommateurs de beurre dans le monde ? Sur nos tartines du matin, dans nos croissants et autres viennoiseries, dans les pâtisseries mais aussi dans les sauces ou la fameuse sole meunière, le beurre est l'incontournable de la gastronomie française mais aussi de notre cuisine de tous les jours. A la maison, deux clans s’affrontent : ceux qui n'imaginent pas laisser le beurre sur le plan de travail et ceux qui détestent le beurre trop dur quand il est conservé au frais. Que risque-t-on si on laisse son beurre sur le plan de travail ? On vous dit tout.

Stock-Adobe

 

Ce qui est chouette avec le beurre, c'est qu’il se conserve assez longtemps, bien que ce soit un produit frais. On peut compter sur une durée de conservation de 2 mois pour le beurre doux et de 3 mois mois pour le beurre demi-sel, à condition que le beurre soit bien emballé dans son emballage d’origine ou dans un récipient hermétique au réfrigérateur. Le principal ennemi du beurre, ce sont les aliments qui gravitent autour de lui. Le beurre, comme toute matière grasse, s'imprègne des odeurs qui l’entourent. Une fois ce délai passé, le beurre reste consommable mais il risque d’être moins savoureux, voire de devenir rance. 

Pourquoi on n’a pas toujours envie de conserver son beurre au frais ?

Qui dit beurre au frais, dit beurre dur, impossible à tartiner et impossible à utiliser pour les pâtisseries qui nécessitent du beurre pommade, comme ces cookies aux pépites de chocolat ou ces biscuits fourrés à la confiture de lait. Ce n'est pas pour rien que certains  industriels se sont engouffrés dans le marché des beurres dit tendres dès la sortie du réfrigérateur. Ces beurres tendres sont bien pratiques mais ils coûtent plus chers.

 

Le fait de laisser en permanence son beurre sur le plan de travail va résoudre bon nombre de problèmes et nous connaissons des adeptes autour de nous.

Que risque-t-on si on laisse son beurre sur le plan de travail ?

Dans l'absolu, on ne risque rien. On ne le sait pas toujours mais il n’y a aucune obligation de conserver son beurre au réfrigérateur. Nos grand-mères le faisaient et elles avaient leurs petits secrets de conservation. Soyez patient, on en parlera plus tard.

 

Bien entendu, il y a des choses à respecter. On évite malheureusement de le faire en plein été, surtout si la canicule sévit. Votre beurre va tout simplement fondre sous vos yeux. 

 

L’idéal est de le faire quand il ne fait pas plus de 21°C dans votre cuisine, ce qui, au nord de la Loire est ce qui arrive une bonne partie de l’année. 

 

L’autre précaution à prendre est de garder le beurre sur son plan de travail dans un récipient hermétique. Ce n'est pas pour rien qu’il existe des beurriers. Une petite boîte type Tupperware rectangulaire fera aussi parfaitement l'affaire. L’idée est de protéger le beurre de la poussière mais aussi des odeurs environnantes.

 

Évitez de le mettre sur votre plan de travail si ce dernier est exposé en plein soleil. Le beurre est comme certaines plantes, il n’aime pas toujours le soleil direct.

 

 

Vous pouvez choisir de ne conserver qu’une partie de votre plaquette sur votre plan de travail pour être certain de l'utiliser rapidement car le délai de conservation du beurre n’excède pas 2 à 3 semaines à température ambiante.

L’astuce de grand-mère pour conserver son beurre en dehors du réfrigérateur

Elle consiste à s’équiper d’un beurrier à eau. On met de l’eau dans la partie basse, on tasse le beurre dans la partie haute, qui vient se glisser dans la partie basse. C’est un très bel objet qui date d’avant l'arrivée du fameux frigo.

 

Cet ustensile que nous trouvons très joli évite que le beurre ne devienne rance et il suffit de changer l’eau tous les deux jours.

Vidéo suggérée

Dans le même univers