• Connexion
  • Inscription
Rappel produit : ne consommez surtout pas ces chipolatas et ces merguez

Un rappel a été émis pour des chipolatas nature, aux herbes et des merguez. Ces produits pourraient être contaminés par des salmonelles.


 

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Adobe Stock

Des chipolatas nature, aux herbes et des merguez sont rappelées en raison d'une possible contamination par des salmonelles. Ces bactéries peuvent causer la salmonellose, une maladie qui se traduit par des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements), de la fièvre et des maux de tête.

 

Quels sont les produits concernés ?

Les produits concernés par ce rappel à l'échelle nationale sont les suivants :

  • Chipolata aux herbes 6 pièces de la marque Tradition et Terroir : GTIN 2232772000000, Lot 231779006, Date limite de consommation 16/07/2023
  • Assortiment de chipolatas natures et aux herbes et merguez porc, boeuf, mouton de la marque Tradition et Terroir  : GTIN 2415618000000, Lot 231779004, Date limite de consommation 16/07/2023

Ces produits ont été vendus dans des barquettes de 6 pièces pour les chipolatas aux herbes, et en barquettes d'environ 1kg pour l'assortiment. Ils ont été commercialisés du 30/06/2023 au 14/07/2023 et doivent être conservés au réfrigérateur. La marque de salubrité est FR 33.550.010 CE. Les produits ont été distribués dans toute la France, notamment dans les magasins Monoprix et Tazita.

 

Que faire si vous avez acheté ces produits ?

Si vous avez acheté ces produits, ne les consommez pas. Vous pouvez les rapporter au point de vente pour obtenir un remboursement. Si vous ne pouvez pas les rapporter, il est recommandé de les détruire. La fin de la procédure de rappel est fixée au 31 juillet prochain

 

Si vous avez déjà consommé ces produits et que vous présentez des symptômes de salmonellose (diarrhée, vomissements, fièvre, maux de tête), consultez immédiatement votre médecin et informez-le de cette consommation. Si vous n'avez pas de symptômes dans les 7 jours suivant la consommation, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin.

 

Dans le même univers