• Connexion
  • Inscription
Soupe traditionnelle de Hongrie: la goulach
Imprimer
J
Par Jean-Luc du blog La ferme de Villars 24340- le blog de jean-Luc

Une recette hongroise incontournable

Ingrédients (7 personnes)

  • Ingrédients:
  • Boeuf à braiser1kg de viande de bœuf à braiser
  • Lard500g de lard frais non fumé
  • Oignon3 oignons
  • Ail2 gousses d'ail
  • Poivron rouge1 poivron rouge
  • Poivron vertun poivron vert
  • Carotte1 carotte
  • Pomme de terre2 pommes de terre par personne
  • Concentré de tomates1 petite boite de concentré de tomate ou de la crème de goulach (gulyaskrem)
  • Tomate peléeune boite de tomates pelées
  • Paprika douxdu paprika doux
  • Paprika fortdu paprika fort
  • Cumin en poudredu cumin moulu
  • de la marjolaine séchée de Hongrie
  • Vin rouge1 verre de vin rouge
  • Bouillon de boeuf1 litre de bouillon de bœuf
  • Huile de tournesolDe l'huile de tournesol
  • Poivre du moulindu poivre au moulin

Pour les petites pâtes ou pâtes pincées (nochkedlis, tchipetka, gulyàsleves, ou csipetkével): de la farine, des œufs, de l'eau et du sel

  • Sel ou sel finDu sel de mer

Préparation

Préparation :
Cuisson :
Attente :
  1. 1
    Préparation:
    Épluchez et émincez les oignons et l'ail, réservez. Épluchez la carotte et la couper en rondelles. Épluchez les pommes de terre, les laver et les couper en 4, réservez dans un saladier rempli d'eau. Coupez les poivrons en deux et n'utilisez que la moitié de chaque poivron, conservez le reste au réfrigérateur pour une autre utilisation. Épépiniez, lavez et coupez chaque demi-poivron en lamelles.

    Épluchez et coupez le boeuf en morceaux de quelques centimètres de coté. Coupez le lard également en cubes, réservez (plus les morceaux de viande seront gros et plus le feu sera doux, plus la cuisson sera longue, elle peut ainsi atteindre plusieurs heures 3 à 5).

    Préparez les petites pâtes en mélangeant de la farine, des oeufs entiers et un peu d'eau comme pour préparer une pâte à tarte jusqu'à obtenir une pâte épaisse. Réalisez alors avec les doigts de petites pâtes de la grosseur d'un petit pois et pincez les un peu afin de les aplatir légèrement, réservez au frais.
  2. 2
    Cuisson:
    Faites revenir le boeuf et le lard dans une cocotte avec un film d'huile, saupoudrez un peu de farine et remuez bien, retirez du feu puis retirez les viandes de la cocotte. Versez les oignon dans la cocotte et faites les revenir avec un film d'huile, Lorsqu'ils deviennent transparents, ajoutez l'ail 1 cuiller à café de chaque paprika, les tomates pelées et leur jus ou le gulyaskrm; les lamelles de poivrons. Remuez à la cuiller en bois.
    Préchauffez le four à 220°.
    Ajoutez ensuite les viandes et les rondelles de carotte, le cumin et la marjolaine dans la cocotte et remontez le feu. Versez 1 à 2 verre de vin rouge dans la cocotte, salez, poivrez et vérifiez l'assaisonnement.
    Recouvrez l'ensemble avec le bouillon de boeuf, conservez le surplus de bouillon. Couvrez ensuite la cocotte et faire cuire au four à 200°pendant 1h 30.
    Après ce temps, ajoutez les quartiers, égouttés, de pommes de terre et remettez au four pendant 25 minutes. Si besoin ajoutez du bouillon de boeuf afin de recouvrir tous les ingrédients, la goulash est une soupe.

    Après ce temps ajoutez les petites pâtes que vous aurez fait cuire au préalable quelques minutes dans une casserole avec de l'eau bouillante salée. Remontez le feu, recouvrez la cocotte et faites cuire encore 5 minutes à ébullition.
  3. 3
    Service:
    Présentez là sur la dans la cocotte ou chaudron qui à servi à la cuisson. Servez la soupe Goulash très chaude dans des assiettes creuses. Mettez aussi à disposition des convives: 1 fourchette, 1 couteau et 1 grande cuiller à soupe.

    Proposez un vin rouge hongrois (Hajösi Merlot - Villa Stephen par exemple) et de grandes tranches de pain de pays au blé.

    La soupe goulash est une spécialité traditionnelle hongroise qui a pour origine les soupes que confectionnaient les gardiens des troupeaux de boeufs, moutons, chevaux, porcs ( toutes ces viandes peuvent participer à la réalisation de la goulash.
    C'est plus une soupe qu'un ragoût contrairement à ce que l'on imagine et cuisine en France. Elle cuisait tout au long de la journée dans une grande marmite suspendue au dessus d'un feu de bois.

    Bon appétit

Conseils

Une recette inratable

Commentaires

Idées de recettes