Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

10 conseils pour réduire sa consommation de sucre naturellement

Ce n'est pas vraiment le sucre dans notre café qui pose problème mais celui qui est caché un peu partout sans que nous le sachions et qui augmente notre consommation quotidienne à notre insu. 

Voilà 10 astuces qui ont fait leurs preuves pour réduire sa consommation.

 

1. Dans les recettes de dessert, on diminue les quantités de sucres

 

La plupart des chefs-pâtissiers ne s’en cachent pas : on peut sans problème réduire de 30 à 50% les quantités de sucre proposées dans les recettes de desserts standards. Testez, vous constaterez sans aucun doute qu’une mousse ou un gâteau au chocolat peu (voire très peu) sucré révèle tout le potentiel du cacao.

 

2. Dans le café, on réduit petit à petit la quantité de sucre

 

Tout est dans la mesure. Si vous aimez le café sucré, vous aurez du mal à vous en passer du jour au lendemain. Pour déshabituer votre palais (et votre cerveau) du sucre, diminuez progressivement la dose. 

 

3. A l’heure du thé, on ne succombe pas aux sirènes des édulcorants

 

Non seulement les édulcorants ne sont pas bons pour la santé, mais en plus ils entretiennent notre goût pour le sucré. En remplaçant le sucre par une sucrette, on alimente donc notre addiction… l’arrière-goût de l’aspartame en prime ! 

 

4. Au supermarché, on fuit les plats industriels

 

En prenant le temps de lire les étiquettes, on s’aperçoit rapidement que le sucre est un ingrédient majeur dans toutes les recettes de plats préparés, y compris salés. Utilisé pour rehausser les saveurs, pour masquer le goût de matières premières de qualité moyenne, pour aider à la conservation, etc : le sucre est omniprésent. Pour éviter de le consommer à toutes les sauces, on préfère les produits frais et on les transforme… à la maison.

 

5. On fuit les sodas

 

Un verre de soda contient jusqu’à 7 morceaux de sucre. Lorsque survient une envie de boisson rafraîchissante, on préfère aux boissons très sucrées une eau gazeuse ou plate agrémentée de rondelles de citron par exemple : effet détox et hydratation garantis ! 

 

6. On scrute les étiquettes

 

Avant de choisir un paquet de biscuits pour le goûter, on prend le temps de décrypter les étiquettes. Le taux de sucre dans un produit fini se trouve dans la case « glucide ». Idéalement, on bannit purement et simplement les recettes qui contiennent, parmi les trois premiers ingrédients, les mots « sucre », « sirop de glucose », « sirop de glucose-fructose » et « maltodextrine » notamment. 

 

7. Des recettes « sans sucre ajouté »

 

Compotes et jus de fruits sont encore meilleurs lorsqu’ils ne contiennent pas de sucres ajoutés. On préfère donc les recettes qui affichent cette mention, rigoureusement encadrée par la loi. 

 

8. On met de l’eau dans son jus 

 

Les jus de fruits sont bons pour la santé… sauf si ce sont des bombes sucrées. C’est souvent le cas des jus que l’on trouve au supermarché. Si l’on apprécie particulièrement ces boissons, qu’on les choisisse « concentrées » ou « pur jus », l’idéal est de les diluer dans de l’eau. D’abord à 30%, puis à 50 voire 75%. Un bon réflexe à prendre, notamment au petit-déjeuner, pour éviter les crises d’hypoglycémie en milieu de matinée. 

 

9. On sucre soi-même yaourts et fromages blancs

 

Pour contrôler sa consommation de sucre et la réduire petit à petit, on oublie les yaourts aromatisés et sucrés. Privilégiez les yaourts « nature » que vous pouvez agrémenter d’un peu de sucre non raffiné, d’une cuillère à café de confiture ou de miel par exemple. 

 

10. On ne se rue pas sur les fruits toutes les heures

 

On a tendance à l’oublier mais la plupart des fruits, s’ils sont excellents pour la santé, contiennent aussi beaucoup de sucre : le fructose. Si l’on souhaite donc se déshabituer du goût du sucre, mieux vaut donc éviter de manger plus de 2 à 3 fruits chaque jour et de s’en contenter dans le cadre des repas. 

Vidéo suggérée