• Connexion
  • Inscription
A-t-on le droit de faire des barbecues en période de canicule ?

Ce week-end, vous avez prévu d'inviter toute la famille ou votre bande d'amis pour faire un barbecue. Mais au vu de la vague de chaleur qui s'annonce et des risques d'incendie dans de nombreuses régions de France, avez-vous le droit de faire un barbecue dans votre jardin ? On vous dit tout sur la réglementation en vigueur.

Voir la suite de cet article plus basA-t-on le droit de faire des barbecues en période de canicule ?
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juillet ? Video 1 sur 2

Ca y est, le SMS est parti. Julie et Ashley arriveront à 11h30. Quant à Léa, elle passera faire quelques courses avant pour acheter quelques poivrons. Depuis qu'elle a lu des idées recettes et des astuces pour faire un barbecue végétarien, elle ne jure que par ça. Pendant ce temps, Paul sera probablement en train de mettre les boissons au frais. Vu le prix que coûtent les bières Heineken cette année, il faut savoir les savourer, alors pas question de les boire chaude ! Bref, le barbecue de ce week-end se prépare bien. A un détail près... Avez-vous pensé à regarder les nouvelles réglementations en vigueur concernant les feux et barbecues ?

La sécheresse augmente le risque d'incendie

Barbecue et risques d'incendie : où en est-on ? Adobestock

Les températures annoncées pour ce week-end sont caniculaires : 38°C à Montélimar ce vendredi, jusqu'à 37°C à Rennes et 38°C à Toulouse. La pluie est aux abonnés absente depuis plusieurs mois, ce qui entraîne une sécheresse intense sur une grande partie du territoire. Le risque, on le voit en Gironde, à Voreppe, dans le Jura ou en Bretagne, est qu'un départ de feu se déclare et s'embrase très rapidement. C'est pourquoi pas moins de 68 départements sont aujourd'hui en état de crise et en vigilance maximale à cause de la sécheresse.

On ne prend pas trop de risques à dire que votre jardin doit être lui aussi très sec, avec une herbe jaunie. On se trompe ? Avec l'interdiction d'arroser les pelouses, l'herbe de votre jardin devient un combustible parfait. Si vous ajoutez une source d'inflammation (au hasard... un barbecue ?), un feu peut vite se déclarer. C'est ce qu'il s'est d'ailleurs passé le 3 août dans le nord du Finistère. Un particulier a allumé son barbecue et a provoqué un départ de feu apprend-on sur Actu.fr. Pour rappel, 90% des incendies sont d'origine humaine.

Je risque quoi si j'utilise mon barbecue alors que c'est interdit ?

Si vous utilisez votre barbecue alors qu'une réglementation l'interdit, vous risquez (comme cet homme mentionné précédemment) une amende. Mais surtout, vous risquez d'être responsable d'un départ de feu qui peut détruire plusieurs hectares de végétation et devenir dangereux pour la population. C'est pourquoi il est important de se renseigner en amont : a-t-on toujours le droit de faire un barbecue dans son jardin ?

Les bonnes pratiques à adopter

Les règles à suivre lors d'un barbecue. Adobestock

En théorie, rien au niveau national ne vous interdit d'utiliser votre bbq. Aucune restriction n'a été publiée concernant le fait de faire un barbecue dans votre jardin si vous habitez une maison isolée, que ce soit en ville ou à la campagne. Pour faire un barbecue sur un balcon, c'est une autre affaire. En revanche, des règles évidentes de bonne conduite doivent être suivies pour limiter les risques.

  • Assurez-vous d'avoir une source d'eau à proximité pour éteindre le barbecue. Pour plus de prudence, vous pouvez acheter du sable ou un extincteur à poudre.
  • Surveillez avec une attention constante le barbecue lorsqu'il est allumé.
  • De même, surveillez les combustibles d'aide à l'allumage du bbq si vous en utilisez. Ne les stockez pas n'importe où, n'importe comment et à côté de n'importe quoi.
  • N'installez pas votre barbecue sous des branchages. De la même façon, ne faites pas un barbecue à moins de 200 mètres de forêts, de broussailles ou de landes.

Des exceptions dans certaines communes

Dans la pratique, des arrêtés municipaux (à l'échelle de la ville) ou préfectoraux (à l'échelle du département) peuvent s'appliquer. Le Maire ou le Préfet peuvent interdire les barbecues sur la commune, car les braises sont volatiles et risquent de déclencher un départ de feu. Les arrêtés peuvent cibler tous les barbecues ou simplement ceux fonctionnant au charbon de bois. Renseignez-vous auprès de votre mairie avant d'utiliser votre barbecue.

En Ardèche par exemple, les barbecues collectifs sur les sites aménagés dans la Réserve naturelle des Gorges de l'Ardèche sont interdits jusqu'au 30 septembre. Dans le Finistère et le Morbihan, un arrêté autorise sous conditions strictes l'usage du barbecue. A Besançon, les barbecues sur l'espace public sont interdits jusqu'au 7 septembre. Idem à Grenoble où la municipalité interdit l'utilisation de barbecue dans les parcs et jardins municipaux.

Dans le même univers