• Connexion
  • Inscription
Ces 12 règles d’or à observer pour une organisation sans faille de votre repas de Noël

Le compte à rebours a commencé. Si c’est vous qui invitez pour le repas de Noël, pas de panique. Nous partageons avec vous nos 12 règles d’or pour une organisation sans faille qui va vous éviter le stress.

Stock-Adobe

Recevoir sa famille ou ses amis pour Noël doit rester un plaisir. C’est un moment de retrouvailles et de partage et non pas un événement qui doit générer un stress immense. Sinon, à quoi bon ? Si c’est la première fois que vous organisez le repas de Noël ou si vous êtes nombreux, le secret de réussite réside dans l'organisation. Il y a toujours des imprévus mais, avec ces règles d’or, terminé les moments de panique ou de doutes et place au plaisir de la cuisine et de la dégustation. 

Règle #1 : vous n’êtes pas dans un concours de cuisine, ni là pour épater la galerie

C’est un truc que nous avons appris au fil des années. Rien de pire que de vouloir épater la galerie ou de se mettre une pression digne d’un concours de cuisine à la télévision. Restez soi-même est le meilleur moyen de réussir son repas et de faire plaisir aux autres. Quand on veut épater, on devient trop sensible aux remarques des autres et on se met trop de pression. Ce que les autres retiennent, c’est plus l’ambiance du repas et votre état mental. Servir avec assurance et avec un grand sourire un plat simple que vous maitrisez fera passer un très bon moment à tout le monde.

Règle #2 : on décide du menu à l’avance

Nadia Paprikas

C’est le meilleur moyen de ne pas avoir de charge mentale. C’est bien de le faire début décembre. Le menu doit s’adapter à votre budget mais aussi au nombre de personnes pour choisir des plats adaptés. Pas de dinde si vous êtes 4 ou 12. On vérifie les régimes alimentaires de chacun, notamment si on invite des personnes végétariennes. C’est le bon moment pour décider si vous allez faire votre bûche de Noël, comme cette bûche praliné et chocolat ou si vous allez l'acheter. 

Règle #3 On teste éventuellement les nouvelles recettes

Franchement, si vous êtes du genre un peu anxieux, le repas de Noël n’est pas le moment adéquat pour tester en live de nouvelles recettes, sauf si vous avez une confiance aveugle en la personne qui l’a écrite et testée. A faire dans les deux premières semaines de décembre, histoire de se mettre dans l’ambiance.

Règle #4 : On fait la liste de ce qui nous manque en matériel

Avant mi-décembre, c’est bien de faire la liste de ce qui vous manque, aussi bien en décoration de table, en chaises, qu'en vaisselle, etc. C’est surtout important si vous avez beaucoup de monde autour de la table. Idem pour les ustensiles spécifiques pour votre repas. Si c’est la première année que vous faites une bûche comme chez un pâtissier, vérifiez que vous avez tout le matériel nécessaire. Vous avez encore le temps de les acheter ou de les commander en ligne.

 

Ces 18 ustensiles pour pâtisser comme un chef.

Règle #5 : on commande les produits festifs

Hors de question de se retrouver le 23 décembre à chercher une volaille festive de qualité ou un foie gras cru pour faire cette terrine de foie gras maison. Mi décembre, contactez vos boutiques préférées locales ou en ligne et commandez les produits pour aller les récupérer ou vous faire livrer quelques jours avant Noël. On y pense pour les volailles, les produits de la mer, le foie gras, les fromages, le pain et les desserts, si vous les achetez.

Règle #6 : On achète tous les produits non périssables à l'avance

On commence par les boissons comme le champagne, le vin et les jus de fruits et on enchaîne sur tous les produits de base. C’est le moment de faire le point sur vos stocks car votre épicerie de base ne va peut être pas suffire si vous cuisinez beaucoup (farines, sucres, chocolats, épices, film étirable, papier absorbant, etc.). A faire mi décembre, vous n'aurez plus besoin d’y penser.

Règle #7 : On range son réfrigérateur et son congélateur

Allez, on se motive et on fait de la place dans le réfrigérateur pour accueillir tous les ingrédients de votre repas de Noël. Si vous avez beaucoup de monde, cette étape n’est pas à zapper car elle est source d’agacement le jour J et les jours qui précédent. C’est du vécu.

 

A faire vers le 20 décembre ou encore plus tôt pour le congélateur, surtout si vous voulez cuisiner à l’avance et congeler (voir juste en dessous).

Règle #8 : On prépare des choses à l’avance et on les congèle

Nadia Paprikas 

Vous serez ravis au moment de Noël, de sortir ces feuilletés du congélateur pour les glisser au four plutôt que de vous retrouver le 23 décembre à 23 h dans la cuisine en train de les préparer. Nous vous avons préparé une liste de choses à faire à l’avance et à congeler pour son repas de Noël. Quand ? entre le 1er décembre et le 20 décembre.

Règle #9 : on fait le gros des courses de frais avant tout le monde

A part pour les huîtres et les produits ultra frais, faites le gros de courses le 21 ou le 22 décembre 2022 grand maximum pour éviter la foule. Si vous pouvez faire ça le matin tôt, c’est la garantie d’aller plus rapidement. Il ne vous restera plus que les courses de dernière minute à faire.

Règle #10 : on se prépare de jolies listes

C'est bête mais ça évite la charge mentale. Sur un cahier, une feuille volante accrochée au frigo ou des apps type Google Keep, c’est le secret de la zénitude. On y met son menu, histoire de ne rien oublier mais aussi les listes de courses. Si vous n’aimez pas suivre des recettes sur un téléphone ou une tablette, pensez à les imprimer.

Règle #11 : on prépare à l’avance les choses qui ont besoin de maturer

Stock-Adobe

C’est le cas par exemple du foie gras maison qui doit se préparer 4 à 5 jours à l’avance ou du saumon mariné qui doit se faire 48 heures à l’avance. On y pense également pour les bûches qui ont parfois besoin de reposer au congélateur 24 heures pour prendre.

Règle #12 : on prépare la table la veille

Si vous laissez la déco au dernier moment, il y a des chances que vous deviez le faire dans l'urgence et que cela gâche votre plaisir. Cela arrive souvent quand on prend du retard en cuisine. Faites-le la veille, quitte à pique-niquer si vous n'avez qu'une seule table. 

 

 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers