• Connexion
  • Inscription
Ces moules en silicone bas de gamme peuvent-ils être dangereux pour votre santé ?

On faisait comment avant les moules en silicone ? Les chefs cuisiniers et les chefs pâtissiers les connaissent depuis plus de 30 ans et ils sont arrivés sur le marché des particuliers il y a une quinzaine d'années. Devant leur succès grandissant, des fabricants se sont engouffrés dans la brèche pour le meilleur et pour le pire. Certains moules en silicone peuvent-il être dangereux pour vous ? 

Stock-Adobe

Vendus depuis plus de 30 ans aux pros par quelques grandes marques de qualité, les moules en silicone permettent un rendu impeccable pour les moulages (chocolats, gelées, inserts, glaces, crèmes pour entremets, etc.) et aident à démouler sans risques gâteaux mais aussi mignardises, comme les madeleines ou les financiers

 

Il y a 15 ans, ces grandes marques de qualité ont commencé à vendre leurs moules aux particuliers. La promesse de ces moules souples et parfois colorés ? Permettre un démoulage facile, sans graisser le moule et se laver très facilement. Ils permettent aussi de pouvoir faire des choses plus originales en raison de la grande variété de formes de moules mais aussi des choses plus sophistiquées. 

 

C’est grâce à un moule tapissé d’une feuille de silicone que nous avons pu obtenir le joli rendu de cette bûche de noël au chocolat et au praliné en vidéo.

 

Le démarrage des moules en silicone chez les particuliers s’est fait de manière timide puis on les a vu fleurir dans toutes les grandes surfaces et dans les magasins spécialisés. Difficile aujourd'hui d’aller dans une cuisine sans en croiser un.

 

Saviez-vous que certains grands chefs pâtissiers font imprimer des moules en silicone sur mesure en 3D ? C'est le cas de Cédric Grolet par exemple pour réaliser sa fameuse noisette.

 

Voir notre article Mokaya: quand l'impression 3D se met au service des chocolatiers et des pâtissiers.

Alors dangereux ou pas ?

Le magazine 60 millions de consommateurs a lancé un grand test en 2019 que vous pouvez retrouver dans leur numéro de Janvier 2019. On connaît le sérieux de leurs tests comparatifs et nous vous invitons vraiment à relire ce numéro disponible en ligne.

 

Malheureusement, leurs tests montrent que des substances indésirables peuvent migrer du moule en silicone vers les aliments, au fur et à mesure de l’utilisation et de l’usure. Si vous utilisez votre moule une fois par mois, ça peut aller mais pas pour des utilisations plus régulières. Un moule en silicone peut également libérer des matières organiques volatiles issues de la fabrication du silicone qui peuvent être toxiques. 

 

Autre mauvaise nouvelle, ce ne sont pas les moules les plus chers qui ont la meilleure note, le prix n’est pas donc pas un critère de choix. Bien entendu, certaines marques utilisées par les professionnels et qui vendent aussi aux particuliers s’en sortent très bien.

Comment bien les choisir ?

Comme le précise 60 millions de consommateurs: “À l’achat, l’idéal est d’avoir le certificat de conformité à l’aptitude au contact des aliments mentionné sur l’étiquette. Ce document atteste que le produit est conforme au règlement CE 1935/2004, gage que les migrations globales et spécifiques sont dans les limites de la réglementation.”

 

Même si le critère du prix n’est pas suffisant, délaissez les moules vraiment très peu chers, sans marques et sans certificat de conformité. 

 

Prenez-en soin en les lavant bien avant utilisation, en les graissant lors de la première utilisation (et de temps en temps si vous les utilisez souvent) et sans les enfourner à vide. Si vous n'utilisez pas toutes les empreintes de votre moule à silicone, tapissez légèrement le fond avec de l’eau.

 

Voir aussi: Notre sélection des meilleurs moules à gâteaux.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers