Icone utilisateur
  • Inscription
Comment bien choisir son snack à 16 heures ?

Entre un pain au lait, deux carrés de chocolat et une poire, quel est le snack le plus équilibré à choisir pour mon goûter ? Si vous pensiez que les en-cas de 16 heures n'étaient réservés qu'aux fruits : détrompez-vous. On fait le point ensemble.


 

A midi, vous n’avez mangé qu’une petite portion de pâtes ou une simple omelette. C’était bon, sauf que depuis 20 minutes vous ameutez tout l’open-space avec vos gargouillis dans le ventre. Et oui, ce repas léger, trop faible en calories, ne vous permet pas de tenir jusqu’au dîner et vous avez besoin d’énergie supplémentaire pour gérer tous les dossiers, enchaîner les réunions ou donner des cours. Avant toute chose,  il n’y a pas de raison de culpabiliser de vouloir prendre un en-cas à 16 heures, et encore moins de s’interdire de le faire. Si votre corps en a besoin, il faut l’écouter. Point. En revanche, il ne pas prendre n’importe quoi, au risque de confondre goûter et grignoter.

 

Snack vs grignotage : on fait le point

L’objectif d’un snack, on est d’accord, c’est de nous caler jusqu’au dîner lorsqu’on a un petit creux et une baisse d’énergie. Parce de 12h30 à 20h, ça fait un sacré laps de temps sans apport énergétique. Chapeau si vous tenez jusque là. Pour les autres, il faut éviter les en-cas trop sucrés type bonbons ou petits gâteaux qui vous combleront que de façon éphémère. Or, ce qu’on cherche dans un snack équilibré, c’est justement de goûter de façon raisonnable et de répondre simplement aux besoins de notre corps, sans avoir un pic de glycémie et une fringale une heure plus tard.

 

Idées de snacks équilibrés

Pas question de se croire au régime non plus. En fait, il faut trouver le juste milieu pour se faire plaisir sans exagérer. Dans l’idéal, pour un snack équilibré à 16 heures, on oublie le flan pâtissier ou le croissant, trop gras et sucré surtout s’ils sont industriels, et on opte pour une tranche de pain complet avec un à deux carrés de chocolat noir pour la gourmandise et la satisfaction. Vous pouvez aussi opter pour le snack classique avec un fruit et une boisson chaude. Une pomme, une banane ou deux figues seront un bon snack. Les fruits secs combleront aussi vos petites faims et sont très rassasiants. Alors ne lésinez pas sur les amandes et les noix. 

 

C’est intéressant en terme de nutrition de prendre un produit laitier en snack, par exemple un yaourt nature avec deux carrés de chocolat que l’on râpe en copeaux à l’intérieur, un verre de lait demi-écrémé ou un bout de fromage avec une tranche de pain complet pour ceux qui sont plus salés que sucré. Et, le plus important, c’est d’associer ce goûter à une vraie pause pour prendre le temps de savourer le snack et d’écouter notre faim.

 

Objectif zéro frustration

Produit laitier, fruit ou céréales : rien de tout ça ne vous tente aujourd’hui ? Pas question de se priver. Si vous avez une envie irrépressible d’un bout de gâteau au yaourt, faites-vous plaisir. C’est une petite gourmandise exceptionnelle que vous vous autorisez. Il ne faut surtout pas être frustré en s’obligeant à manger un fruit dont on n’a pas envie. 

 

Vidéo suggérée