• Connexion
  • Inscription
La meilleure façon de faire un far breton
Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile Icone étoile
5 / 5 2 avis
Imprimer
Icone flèche
Icone flèche
Avatar de 750g Le Guide
Par 750g Le Guide

Rien de tel qu’un délicieux far breton pour accompagner une tasse de thé ou de café. Avec notre recette traditionnelle, vous obtiendrez un far breton ultra moelleux et sans prise de tête puisque c’est une recette très simple. En clair, c’est la meilleure recette de far breton selon 750G Le Guide.

Ingrédients

8 personnes
  • Pruneau d'Agen dénoyauté400 g de pruneau d'Agen dénoyauté
  • Farine200 g de farine En direct des producteurs sur Logo Pourdebon
  • Sucre de canne blond50 g de sucre de canne blond
  • Oeuf4 oeufs
  • Lait entier60 cl de lait entier
  • Vanille1 gousse de vanille
  • Beurre demi-sel25 g de beurre demi-sel
  • Rhum2 cl de rhum
  • Beurre15 g de beurre pommade pour le moule

Matériel

  • CasseroleCasserole
  • FouetFouet
  • Four traditionnelFour traditionnel
  • Moule à manqué ou rondMoule à manqué ou rond
  • SaladierSaladier

Préparation

Préparation :
Cuisson :
Attente :
  1. 1

    Dans une casserole, mettez le lait et le beurre demi-sel.

    Fendez la gousse de vanille et grattez les graines avec la pointe d'un couteau. Ajoutez-les dans la casserole, avec la gousse de vanille. 

    Portez le lait à ébullition, puis laissez-le tiédir hors du feu pour faire infuser la vanille.

  2. 2

    Préchauffez le four à 200°C.

    Dans un bol, fouettez les œufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.

    Ajoutez le rhum, fouettez, ajoutez la farine et fouettez en partant du centre, pour obtenir une pâte lisse.

  3. 3

    Ajoutez le lait tiède infusé à la vanille petit à petit, tout en fouettant.

    Beurrez et farinez un plat, de préférence en métal. 

    Ajoutez les pruneaux et versez la préparation.

     

  4. 4

    Enfournez pendant 20 minutes, baissez la température à 170°C et faites cuire à nouveau pendant 20 minutes environ, jusqu'à ce que le far soit pris et bien doré.

    Une fois cuit, laissez-le refroidir complètement hors du four.

    Faites-le reposer quelques heures dans le réfrigérateur avant de le servir à température ambiante.

Conseils

Conseils pour les ingrédients 

 

Vous pouvez acheter des pruneaux dénoyautés ou avec noyaux selon ce que vous préférez.

Je vous conseille de choisir du lait entier, il apportera beaucoup de goût et d'onctuosité au gâteau.

 

Conseils de préparation 

 

Il est important de mélanger l'appareil avec le lait tant qu'il est encore chaud ; cela permet un mélange plus facile et plus homogène.

 

Conseils de dressage

 

J'aime dresser mon far breton dans un moule métallique pour avoir un côté caramélisé qui fera son petit effet au démoulage et à la dégustation. Servez-le en parts ou en carrés.

 

Quelles variantes au far breton ? 

 

La recette traditionnelle du far breton a des fervents défenseurs. Mais nous, même si l’on apprécie la recette classique, on adore aussi ces variantes-là.

 

Le far breton sans pruneaux, la variante la plus historique du far breton.

Le far breton au four à micro-ondes, la variante la plus rapide. 

Le far breton aux abricots, la variante la plus surprenante.

 

Quels accompagnements pour le far breton ?

 

Quel vin boire avec un far breton ?

 

Pour rester dans les produits régionaux, servez un cidre doux avec le far breton aux pruneaux. 

 

Quels accompagnements servir avec le far breton ?

 

Le far breton se déguste tel quel. Pour avoir un goût de pruneaux plus prononcé, vous pouvez servir une quenelle de confiture de pruneaux sur chaque part.

 

Questions fréquentes

 

Pourquoi les pruneaux tombent au fond de mon far ?

 

Dans certains cas, ça peut être normal. Mais pour réduire au maximum ce risque, il suffit de bien mélanger la pâte avec du lait chaud et de l'enfourner directement une fois les ingrédients ajoutés. dans le moule.

 

Pourquoi mon far breton retombe après cuisson ?

 

Le far n’est pas un gâteau qui doit gonfler. Il prend légèrement du volume à la cuisson à cause de l’humidité mais retombe aussitôt qu’on le sort de l’ambiance humide du four. C’est tout à fait normal.

 

Principales causes de ratage

 

Pourquoi ma pâte n’est pas homogène après cuisson ?

 

Si le far sédimente, c’est-à-dire qu’il se sépare en deux couches qui n’ont pas la même texture, c’est que le lait n’était pas assez chaud lorsque vous l’avez ajouté. En ajoutant du lait chaud, la pâte va commencer à cuire et la cuisson va continuer de façon uniforme au four. 

 

Le saviez-vous ? La minute culture

 

Petite histoire du far breton

 

On ne se mouille pas trop en affirmant que le far breton nous vient tout droit de Bretagne. Ça, ce n’est pas la nouveauté du siècle. Par contre, ce dont on ne se doute pas, c’est qu’au 18ème siècle, il existait deux types de far breton : le salé et le sucré. Le far salé n’est rien d’autre qu’une bouillie de blé cuite dans un sac et servie pour accompagner la viande. Généralement, on la sert lors de fêtes de famille ou de fêtes religieuses. Quant au sucré, il ne contenait pas de pruneaux, avant que les marins n’en raffolent pour les nutriments. Alors, n’en déplaise aux gourmands, le vrai far breton est nature !

 

Pourquoi le far breton s’appelle-t-il far ?

 

Un gâteau breton doit bien porter un nom d’origine bretonne, n’est-ce pas ? Ça tombe bien, il vient du breton “farz forn” qui veut dire “far au four”. Et un far, selon le nom latin, c’est du blé ou du gruau. En bref, le far breton est une préparation à base de blé ou de gruau cuite au four. Tout s’explique !

 

Commentaires

Idées de recettes