• Connexion
  • Inscription
Le chocolat donne-t-il vraiment des boutons ?

"Pas étonnant que tu aies de l'acné, tu as vu tout le chocolat que tu manges ?" entendait-on parfois à la sortie du collège. Dans l'agora ou devant le portail du lycée, où 8 jeunes sur 10 sont concernés par des problèmes d'acné, cette idée reste toujours véhiculée aujourd'hui. Mais est-ce que cette légende est fiable et prouvée ? 

Le chocolat donne-t-il des boutons ? Adobestock

Pour comprendre si la consommation de chocolat a une incidence réelle sur la production de sébum, encore faut-il faire une piqûre de rappel pour savoir de quoi l'on parle exactement. 

 

Le sébum est une substance huileuse produite et régulée par l'organisme. Il a pour rôle de protéger la peau contre la sécheresse en formant un film gras et hydratant. Lorsqu'on a de l'acné, le corps ne régule plus sa production de sébum ; quelque chose dérègle cette machine bien huilée. Le coupable est tout trouvé : le chocolat. Il est déjà le sujet de nombreuses idées reçues : il est trop gras, il rend heureux, il fait maigrir... Aujourd'hui, on l'accuse d'être responsable de nos problèmes de peau. A juste titre ?

L'acné est dû à des modifications hormonales

L'origine de cette accusation est un peu floue, mais l'on peut aisément imaginer que certains ont vu un lien de cause à effet entre l'excès de sébum, cette substance lipidique qui rend la peau grasse, et le chocolat, produit gras par excellence. C'est faux. L'acné n'apparaît pas à cause de votre alimentation, mais à cause d'une surproduction de sébum due aux hormones

 

Si 80% des adolescents ont de l'acné, c'est dû aux modifications hormonales qui apparaissent pendant la puberté. Les hormones activent trop les glandes qui produisent du sébum (et des poils), c'est pourquoi on a tendance à avoir la peau grasse. Le problème, c'est qu'un trop plein de sébum bouche les pores de la peau. C'est là que des boutons apparaissent. Vous le voyez, ce n'est pas le chocolat qui est la cause de l'apparition de l'acné. Il n'est pas à l'origine de nos problèmes de peau... mais il pourrait les aggraver, à en croire une partie de la communauté scientifique.

S'il n'est pas responsable de l'acné, il pourrait l'aggraver

L'idée selon laquelle l'alimentation accentuerait le degré de sévérité de l'acné ne fait pas consensus dans la sphère scientifique. Certains estiment que les produits raffinés pourraient jouer un rôle sur l'apparition de l'acné

 

Les chercheurs qui adhèrent à cette idée suggèrent que les aliments sucrés à indice glycémique élevé entraîne un pic d'insuline dans l'organisme. Par effet boule de neige, ce taux d'insuline élevé augmente la sécrétion d'une hormone (l'androgène) qui bouche les follicules et augmente la production de sébum, vulgarise le Figaro Santé dans son article consacré au sujet.

 

Le chocolat, comme les sodas, les biscuits, les bonbons, les pâtes blanches, le riz et le pain blanc et tous les aliments à indice glycémique élevé seraient acnégéniques ; autrement dit ils pourraient accentuer l'apparition de boutons. C'est pourquoi certains cherchent à réduire leur indice glycémique en choisissant des farines avec un ig bas.Mais le chocolat est-il plus acnégénique que tous les autres produits sucrés ? Rien ne le prouve. Peut-être que la tablette de chocolat sans sucres que l'on a goûtée est meilleure pour lutter contre l'acné, qui sait ?

 

Ce qui peut aller dans le sens de cette hypothèse est que le beurre contient de l'acide oléique, une molécule connue pour obstruer les pores chez les animaux. D'autre part, le lait contenu dans certaines tablettes de chocolat, comme tous les produits laitiers, pourrait aggraver l'acné. Plusieurs études ont en effet mis en corrélation la consommation de produits laitiers et le degré de sévérité de l'acné.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers